En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Business

Le Wi-Fi à la BNF attendra

Après les bibliothèques municipales de Paris, c'est au tour de la Bibliothèque nationale de France de suspendre son projet d'accès à Internet sans fil à la suite d'une revendication syndicale.

laisser un avis
Maux de tête, nausées, douleurs dans la nuque, difficultés de concentration... Pour certains employés des bibliothèques municipales de Paris, des problèmes récurrents de ce type sont apparus en même temps que les connexions à Internet sans fil par Wi-Fi. En octobre dernier, en vertu du principe de précaution, le comité d'hygiène et de sécurité (CHS) de la Ville de Paris décidait, à la suite d'une action du Supap-FSU, de suspendre les projets de connexion Wi-Fi dans ces lieux. Le débat vient de rebondir, avec une décision similaire prise par la Bibliothèque nationale de France.
Selon la Fédération syndicale unitaire (FSU), la BNF envisageait d'installer des bornes Wi-Fi dans ses salles de lecture et pour permettre aux chercheurs de se connecter, au moins sur la moitié des postes. La section FSU de la BNF s'inquiète, se renseigne auprès de ses confrères des bibliothèques de Paris et monte alors au créneau. Elle demande l'arrêt du projet, décision du CHS de la Ville de Paris à l'appui. ' La suspension du Wi-Fi est valable jusqu'à ce qu'il y ait des enquêtes plus précises, qui donnent des certitudes ', indique-t-on à la FSU. Ensuite, selon les conclusions à venir des scientifiques sur le sujet, la suspension pourra être définitive, ou au contraire annulée.

Un réseau filaire à la place du Wi-Fi

La direction de la BNF a accepté de remplacer le sans-fil par des connexions filaires. Mais elle avance d'autres raisons que celles invoquées par les syndicalistes. ' Nous avons cherché la meilleure formule pour apporter le meilleur débit aux chercheurs et aux lecteurs, expliquent ses responsables. Et le meilleur service vient d'une connexion filaire. Cela permet d'apporter du très haut débit à chacun, sans partage de connexion [contrairement au Wi-Fi, NDLR] '. D'autant que, toujours selon la BNF, le sans-fil ne se justifie pas pour des places assises, où les gens ne bougent pas et ne sont donc pas dérangés par la connectique.
Dans 15 jours, une cinquantaine de places seront connectées à 10 Mbit/s. D'ici à la fin de l'année, 400 places seront concernées. La BNF envisage en tout cas toujours des connexions par Wi-Fi, mais pour les '' aires de passage ', où les usagers ne s'attardent pas.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
L'enquête du FBI sur les fuites autour de Stuxnet menace libertés et transparence
Plaidoyer pour un renouveau du numérique en France
Un Mondial en demi-teinte
Audi MMI GPS Advanced : le top des systèmes de navigation embarqués
Clarion NX302E : un pack multimédia complet et abordable
Mercedes Comand Online : l’étoile revient dans la course
Volkswagen maps+more : GPS amovible et coach d’écoconduite
Citroën eMyWay / Peugeot WipNav
Renault Carminat TomTom Live : Renault Carminat TomTom Live le meilleur système d’informations trafic
Ford GPS Le multimédia pour tous
Le salon de tous les paradoxes
Dacia, la star du Mondial ?
Les caméras GoPro se mettent à la 3D
L’application d'alerte aux flashs d'Inforad débarque sur iPhone
Les utilisateurs d’avertisseurs de radars n’ont pas grand-chose à craindre
La technologie se démocratise
Au Mondial, le luxe fait toujours recette
Les électriques et les hybrides font enfin rêver
L’interface multimédia d’Audi accède désormais à Facebook
Nvidia présente les tableaux de bords du futur