En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Les clients de LDLC victimes de cafouillage à la livraison

Le marchand a accumulé les retards de livraison cet été. Jusqu'à 18 000 colis ont été concernés. En cause, un changement de système informatique.

laisser un avis
Retards de livraison, commandes parcellées... Depuis début juillet, les clients de LDLC se plaignent sur les forums de consommateurs. La logistique bien huilée du spécialiste des produits high-tech connaît des défaillances inhabituelles liées au changement de son système informatique de logistique.
Au plus fort de la crise, 18 000 colis étaient en retard. Le chiffre serait aujourd'hui tombé à 8 000, selon la direction du cybermarchand. ' Le problème, c'est que notre nouvel outil informatique ne sait pas gérer les priorités. Il ne fait pas la différence entre les commandes les plus anciennes et les récentes. Si bien que les délais peuvent s'allonger ', commente Olivier de la Clergerie, directeur général de LDLC, qui ajoute que les clients concernés ont été avertis par mail. LDLC promet également un geste commercial envers les clients lésés, sous forme de bons cadeau dont la valeur est définie en fonction des délais de livraison et du montant de la commande.
Le marchand tente de rassurer ses clients en leur répondant sur les forums de consommateurs, les canaux classiques de communication étant saturés face à l'afflux d'appels téléphoniques ou de courriers électroniques. Il évite toutefois de les prévenir directement de ses problèmes de livraison par un avertissement sur son site.

Retour à la normale en septembre

Les difficultés remontent à l'agrandissement de l'entrepôt du vendeur en ligne. D'un espace de 6 000 m2, le stock se répartit dorénavant sur une surface de 24 000 m2. Cette migration s'est accompagnée de la mise en route d'un nouvel outil logistique automatisé assuré par deux prestataires externes. La partie mécanique a été confiée à Cinetique. Tandis que Siemens LNA, une branche du géant de l'électronique dédiée à la logistique, s'est occupé du logiciel informatique de gestion des stocks.
' Nos difficultés sont liées au démarrage de ce dernier outil. C'est l'approvisionnement logistique qui a posé le plus de problème. Nous avons fait part à Siemens des dysfonctionnements que nous connaissons. Mais nous sommes dépendants de lui quant au traitement des anomalies. Nous ne pouvons intervenir directement sur cette solution propriétaire ', explique le directeur général de LDLC.
Auparavant, le cybermarchand utilisait une plate-forme logistique développée en interne. Mais, pour faire face à sa croissance, (82,4 millions d'euros de chiffre d'affaires sur l'exercice 2003-2004, et 144,6 millions sur 2004-2005) LDLC a cru bon de redimensionner son système logistique. ' Nous avons pensé faire appel à des professionnels mais, aujourd'hui, nous ne sommes pas sûrs qu'ils aient une meilleure compréhension du commerce électronique ', s'exclame Olivier de la Clergerie.
En fonction des réponses de Siemens et des délais nécessaires au paramétrage du logiciel, LDCL menace de revenir à lancien système logistique ou bien de choisir un autre prestataire. Le cybermarchand espère avoir totalement résolu le problème en septembre.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Apple sur le point d’installer Beats Music par défaut sur tous les iPhone
L'enquête du FBI sur les fuites autour de Stuxnet menace libertés et transparence
Plaidoyer pour un renouveau du numérique en France
Audi MMI GPS Advanced : le top des systèmes de navigation embarqués
Clarion NX302E : un pack multimédia complet et abordable
Mercedes Comand Online : l’étoile revient dans la course
Volkswagen maps+more : GPS amovible et coach d’écoconduite
Citroën eMyWay / Peugeot WipNav
Renault Carminat TomTom Live : Renault Carminat TomTom Live le meilleur système d’informations trafic
Ford GPS Le multimédia pour tous
Le salon de tous les paradoxes
Dacia, la star du Mondial ?
Les caméras GoPro se mettent à la 3D
L’application d'alerte aux flashs d'Inforad débarque sur iPhone
Les utilisateurs d’avertisseurs de radars n’ont pas grand-chose à craindre
La technologie se démocratise
Au Mondial, le luxe fait toujours recette
Les électriques et les hybrides font enfin rêver
L’interface multimédia d’Audi accède désormais à Facebook
Nvidia présente les tableaux de bords du futur