En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Vente d'armes: eBay a du mal à faire respecter ses propres règles

Inquiété par la justice, eBay avait décidé d'interrompre les ventes d'armes sur son site. Mais face à l'impressionnante quantité d'annonces, le site d'enchère admet son incapacité à faire respecter cette décision.

Fin novembre, le San Francisco Chronicle publiait une liste d'armes qui étaient proposées sur eBay, alors que la société s'était engagée, en 1999, a interdire la vente d'armes, de munitions et de tout accessoire, y compris les répliques d'armes sur son site.
Parmi les objets encore en ligne fin novembre, on pouvait trouver des pièces pour un Uzi et un pistolet automatique à air comprimé. Kevin Pursglove, le porte-parole de la société de San Jose, avouait dans l'article : " Lorsque nous voyons des armes ou tout objet interdit par les règles de eBay, nous les enlevons ". Cependant, avec 5 millions d'objets en vente et 600 000 nouveautés tous les jours, le site d'enchères avoue qu'il ne peut pas toujours empêcher la mise en vente de certains produits interdits. Ce sont donc souvent des internautes outragés qui contactent la compagnie pour signaler la présence de ces objets.
Selon Bloomberg News, certains responsables de la compagnie ?" dont le fondateur Pierre Omidyar ?" ont été interrogés dans le cadre d'une enquête fédérale qui cherche à déterminer si eBay s'est mis dans l'illégalité en autorisant la vente d'armes en ligne jusqu'à l'année dernière.
Pour l'instant, aucun membre de la société n'a été mis en accusation, et eBay a choisi de son propre chef d'interdire la vente d'armes sur son site, un mois après le début de l'enquête. Il y avait alors environ 2 000 armes disponibles sur le site.
Bien que la vente d'armes en ligne soit réservée à des distributeurs autorisés, des armes sont en vente libre sur Internet. De ce fait plusieurs juridictions, au niveau fédéral et à celui des Etats, sont en train de préparer des lois afin d'y remédier. La vente d'armes est une question sensible aux Etats-Unis, où les partisans du droit " à porter des armes " inscrit dans la Constitution s'opposent à ceux qui pensent que des restrictions sont nécessaires pour faire baisser le nombre élevé de meurtres dus aux armes à feu.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur