En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

WWW 2012 : Tim Berners-Lee défend le Web à coeur ouvert

Mis à jour le
WWW 2012 : Tim Berners-Lee défend le Web à coeur ouvert
 

L'inventeur du Web était à Lyon le 18 avril 2012 pour la conférence annuelle du Web. Il en a profité pour rappeler les principes fondateurs de sa création et s'en est pris à ceux qui la menacent. Morceaux choisis.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • datz
    datz     

    voici un bon rappel de ce qu'est, a été, sera le web.
    Au grand désaroi des politiques et buisnessman de tout pays,il y a dans ce monde une bulle de liberté, qui résite

  • pschitt
    pschitt     

    Le monde de l'internet libre à face à lui, des acteurs industriels qui avancent selon une stratégie de conquête bien définie structuré avec une communication adaptée et un chef . en cela rien de répréhensible. business is business.
    Le libre ne possède pas ces caractéristiques nécessaires. Il ne peut se développer que sur une conscience suffisamment avancée et clairvoyante des consommateurs. Hors le con-sommateur en est encore à l'age de pierre et il y est maintenu fermement par ces acteurs industriels qui utilisent un truc vieux comme le monde, passer la brosse à reluire. Jean de La Fontaine avait déjà tout dit ! Apple , Google, Android, MS et consorts on un savoir faire sans égal. A tel point que ceux qui ne marchent pas dans la combine sont parfois assez seuls devant les réactions hystériques dignes de grenouilles de bénitiers des ces aficionados.

  • pschitt
    pschitt     

    Le monde de l'internet libre à face à lui, des acteurs industriels qui avancent selon une stratégie de conquête, structuré avec une communication adaptée et un chef .
    Le libre ne possède pas ces caractéristiques. Il ne peut se développer que sur une conscience suffisamment avancée et clairvoyante des consommateurs. Hors le con-sommateur en est encore à l'age de pierre et il y est maintenu fermement par ces acteurs industriels qui utilisent un truc vieux comme le monde, passer la brosse à reluire. Jean de La Fontaine avait déjà tout dit ! Apple , Google, Android, MS et consorts on un savoir faire sans égal. A tel point que ceux qui ne marchent pas dans la combine sont parfois assez seuls devant les réactions hystériques dignes de grenouilles de bénitiers des ces aficionados.

  • emenis
    emenis     

    Je souhaite souvent que le web reste ouvert à la créativité des utilisateurs de tout lieu y compris ceux d'Afrique.Je tiens à féliciter TBL pour ces mises au point claires et virulentes.Nous travaillons beaucoup aussi ici en Afrique de l'Ouest pour avoir une meilleure visibilté sur le net tout en espérant profiter pleinement du réseau pour créer,partager, briller et donner le meilleur de nos talents.

  • somme_one
    somme_one     

    Ah, ça fait du bien de lire cet article ! I'm not alone!

  • kugtuyuyu78756hff
    kugtuyuyu78756hff     

    Tim Berners-Leee, cela fait plaisir de voir des gens aux neurones bien agencés.Puissent-ils être plus nombreux !

  • ggrom
    ggrom     

    Article très éclairant.
    Les industriels de la culture et de la pseudo-culture tentent évidemment d'en tirer un max de bénéfice et surtout de verrouiller ce système... à chaque époque la guerre change de visage mais on a toujours les mêmes tentatives d'asservissement...
    Heureusement internet est puissant et fondamentalement libre et nous ne sommes pas tous des moutons facebookés.
    Concernant nos politiques ils sont dépassés, ringardisés... ou alors ils ont peur de cette (trop) grande liberté qu'offre le web... vous avez dit "démocratie" ?

Votre réponse
Postez un commentaire