En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Windows, ce géant si fragile

Windows, ce géant si fragile
 

Vous pestez contre les plantages quotidiens de votre PC ? Et s'ils étaient dus à la complexité démesurée du système d'exploitation...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • glenux
    glenux     

    Et s'il tout simplement était mal conçu ? Faute de pouvoir vérifier et corriger l'origine de ces bugs dans le code source, il peut-etre serait il préférable de passer à un autre produit plus satisfaisant ?

    Dans la vraie vie (hors de l'informatique donc) ne change-t-on pas les produits avérés défectueux?

  • EricERAK
    EricERAK     

    Effectivement, on a mis au point des méthodes et des techniques pointues.
    Mais nous vivons dans un monde où si nous n'allons pas vite pour tout et partout on est un imbécile, un gâteux ou un ringard.
    Regardez autour de vous : les ânes qui ne peuvent pas sauver le monde mais pourtant, sur la route, qui foncent pour tenter de gagner quelques secondes dont ils ne feront rien d'utile en sont un excellent exemple.
    Autre exemple : les responsables (vous avez tous un chef de ce genre et pensez aussi aux politiciens) qui, pour avoir l'air efficace, se doivent de trouver dans la seconde qui suit la réponse au problème, même complexe, qui leur est soumis.
    Windows est un programme complexe. Mais la perfection n'existe pas et laissons-nous à Microsoft la sérénité suffisante pour bien travailler ?
    Si j'en crois les posts d'imbéciles critiquant sans arrêt et par principe "M$" et trouvant systématiquement que c'est mieux ailleurs (le libre) ou que gagner de l'argent est sale (ils ne refusent pas leur paie et se plaignent même qu'elle est trop basse), non.
    Si j'en crois certains articles dans les médias spécialisés, non.
    Autre problème : informaticien, je travaille, dépanne et forme des utilisateurs. On exige de gens qu'ils utilisent et soient efficaces et performants sur des machines complexes. Mais qu'en est-il des gens de plus de trente ans qui n'ont pas reçu de formation adéquat ?
    Les commerçants, les artisans, les professions libérales, ... sont OBLIGES de s'équiper de ces machines complexes dont ils n'ont pas appris à se servir. Car s'ils veulent continuer à travailler avec leurs clients, leurs fournisseurs, les administrations, leurs collègues, ... ils doivent utiliser cette machine.
    Ils se "débrouillent" comme ils peuvent.
    Quand on ne sait pas bien conduire une machine, on a de fortes chances de ne pas l'équiper correctement (pare-feu, antivirus, antispywares, ...), de ne pas l'entretenir correctement et de ne pas la faire fonctionner correctement. J'en veux pour preuve les fournisseurs d'accès à Internet que se plaignent que leurs hotlines sont encombrées à 80% par des problèmes étrangers à leur service. Et je le constate tous les jours dans mon travail.

  • Traroth
    Traroth     

    Ca voudrait dire que 50 ans de progrès dans les méthodes et les paradigmes dans le domaine informatique (méthodes d'analyse et de conception, méthodes de gestion de projets, assurance-qualité, et plus techniquement conception par contrat, programmation orientée objet, programmation orientée aspect, développement piloté par les tests, etc) n'ont servis à rien ? Je dirais qu'ils ne sont pas appliqués. Quiconque a participé récemment à un projet de développement d'envergure sait que tout l'enjeu est justement de maitriser la complexité : ça commence par l'évaluation des outils (c'est dommage, si le compilateur que vous utilisez est lui-même buggué et intdroduit régulièrement des erreurs dans le code compilé) et ça se termine par des tests de charge et de déploiement, et chaque étape est prévue dans l'optique de garder la maitrise du fonctionnement du produit.

Votre réponse
Postez un commentaire