En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Vol MH370: Inmarsat propose de pister les avions avec ses satellites

Mis à jour le
Inmarsat propose de répondre  au besoin de transmission des informations enregistrées par les boîtes noires des avions, par voie satellitaire, afin qu'elles soient traitées au sol.
 
Inmarsat propose de répondre au besoin de transmission des informations enregistrées par les boîtes noires des avions, par voie satellitaire, afin qu'elles soient traitées au sol. - Inmarsat propose de répondre au besoin de transmission des informations enregistrées par les boîtes noires des avions, par voie satellitaire, afin qu'elles soient traitées au sol.

Après la disparition du Boeing de la Malaysia Airlines, l'opérateur de satellites propose de déployer gratuitement un service de suivi des avions de ligne.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • philcop
    philcop     

    Etonnant tout de même... les sous-marins éjectent automatiquement des émetteurs en cas de catastrophe, certains engins spatiaux et véhicules le font aussi, pourquoi laisse-t-on couler une carlingue d'avion avec les boites coincées dedans alors qu'on sait faire ça ? Un émetteur flottant c'est tout de même plus facile à repérer que sous 4000 m de bouillon...

  • dandelest
    dandelest     

    Étrange, ça fait deux fois que je lis que les compagnies aériennes sont réticente à ce que les boites noires puissent être dématérialisée et répliquée en temps réel ailleurs que dans l'avion.

    On invoque ici le cout du système, alors meme que tout existe déja puisqu'on propose maintenant des connexions internet aux passagers pendant le vol. Ca n'est donc vraisemblablement pas le cout d'un flux de données en plus qui devrait être prohibitif.

    Moi je pense plutôt qu'on analyse les boites noires uniquement en cas de catastrophe mais et que si on avait la possibilité de le faire pour tout les vols (y compris ceux qui arrivent a destination) ça risquerait de mettre en évidence un certain nombre d'anomalies matériel ou humaine qui jusque la se produise sans trop se voir et sans ternir la réputations des compagnies aériennes.

Votre réponse
Postez un commentaire