En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Vienne somme Facebook de répondre à une class action

Mis à jour le
Vienne somme Facebook de répondre à une class action
 

A la suite d’une action collective initiée par un jeune avocat, la justice autrichienne a donné quatre semaines à la filiale irlandaise du réseau social pour répondre aux accusations de violation du droit à la vie privée.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • marsu0lami
    marsu0lami     

    Tout est parti d'une demande d'information du jeune avocat autrichien sur son compte facebook. A savoir, que sait Facebook ? Tout. Même les données "effacées" sont stockées. La loi informatique et libertées de 1978 à l'initiative de Mme Veil stipule expréssément que toutes personnes faisant la demande de suppression de ses données personnelles dispose de tous les droits sur lesdites données et la demande doit être par conséquent exécutée dans les plus bref délais. Un seul cas : celui où la personne serait l'objet de poursuite.

Votre réponse
Postez un commentaire