En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Vers une facturation basée sur XML

Jusqu'ici la facturation des nouveaux services IP se base sur le temps de connexion et la bande passante utilisée. Mais ce principe n'est guère viable à terme. Par quoi le remplacer alors ? Ni les éditeurs de logiciels ni les opérateurs ne voient encore très clair, comme en témoigne leur prudence sur les services mobiles 3G.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire