En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Vers un inventaire des nanotechnologies dans les produits de consommation

Mis à jour le
Vers un inventaire des nanotechnologies dans les produits de consommation
 

Le débat public sur les nanotechnologies préconise leur recensement. Près de 500 articles contenant des nanomatériaux sont déjà sur le marché.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • xfils
    xfils     

    Comme vous dites KingKong, l'oxygène agit de façon microscopique. Là, on parle de nanotechnologie. La différence en la recombibaison de l'oxyège en CO2 et les nanotechnologies, est justement que la recombinaison est naturelle. Les atomes se réunissent differemment à la suite d'un événement et de la proximité d'autres molécules. Les nanomatériaux sont "construits" par l'homme au niveau atomique. Même pas molécule par molécule, mais atome par atome. C'est ce qui donne des matériaux ayant des rapports volume/poids différents que ce que l'on peut trouver dans la nature, et des propriétés si différentes. Les nanomatériaux ont des propriétés intéressantes (sans quoi personne n'en créerait) mais nous n'avons aucun recul pour ce qui est des inconvénients. Comme il y a de réels dangers, il est normal que le public soit informé de la présence de nanoparticules lorsqu'il achète un article.

  • Mauchrist
    Mauchrist     

    Ce n'est pas « revenir sur terre » qu'il doit faire, mais se réveiller !

    Ce qu'il prend en exemple EST depuis... si ce n'est plus, mais les nouvelles technologies qui utilisent des nanoparticules ne nous garantisse pas la sécurité. Quel est l'industriel qui prendrait le risque qu'il n'y en a pas ? Même un léger de la touffe ne le ferait pas !
    N'attendons pas des ennuis comme avec l'amiante qui lui aussi ne présentait pas de risques.
    L'organisme laisse passer ses nanoxxx, les organes sont-ils capable de les éliminer par l'urine comme presque n'importe quelle autre nuisible à la bonne santé ?
    Il faudrait indiquer sur l'emballage des produits qu'il en contienne, quelles que soient leurs importances dans le produit. C'est aux clients et utilisateurs de choisir s'ils acceptent d'utiliser de tels produits.
    Bien sûr, il y aura des internautes qui vont penser que c'est alarmiste, mais c'est à chacun de faire le choix de sa vie.

  • Eonis
    Eonis     

    Comme le dit Ann Darrow, KingKong75 tu devrais revenir sur terre.

  • Ann Darrow
    Ann Darrow     

    T'es monté trop haut King Kong, il faut redescendre maintenant.
    Mais c'est bien de savoir des trucs...

  • KingKong75
    KingKong75     

    Si certains crèmes sont considérés comme de la nanotechnologie. Est ce que l'air que nous respirons n'est il pas de la nanotechnologie ?

    En effet, l'oxygène agit de façon microscopique sur notre organisme, et il y a même transformation de la matière à l'échelle atomique. C + O + O -> CO² (Oxygène en gaz carbonique).

    Bref, c'est la question que je me pose.

Votre réponse
Postez un commentaire