En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Vente de SFR : 5 questions pour tout comprendre

Mis à jour le
Delphine Sabattier
 
Delphine Sabattier - Delphine Sabattier

Numéricable et Bouygues Telecom ont déposé leur offre de reprise de SFR. Nous sommes donc sur le point de revenir à un marché des télécoms tenus par trois opérateurs seulement? comme avant l'arrivée de Free Mobile. Comment en est-on arrivé là ? Le point sur le dossier, les enjeux et les conséquences. (Voir vidéo-ci dessous)

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Lennart
    Lennart     

    On sait ce que valent les promesses sur l'emploi de la part des patrons Français qui sont tenu de rendre des comptes à leurs actionnaires or Bouygues télécom avait déjà été renfloué pardon recapitalisé à hauteur de 678 millions par sa maison mère.
    Un endettement trop élevé dans le "montage" financier ne permettra surement pas de proposer sur le long terme des tarifs "concurrentiels", or avant de définitivement "tuer" Free il peut se passer beaucoup de temps a moins que les amis politiques entrent dans la danse (ce qui hélas semble le cas).

  • Maoulida
    Maoulida     

    Mon avis est le suivant:
    Si Bouygues Télécom rachète SFR à mon grand souhait, je ne pense pas qu'il y aura d'augmentation de prix car il faut le dire ça sera plutôt le contraire car cela lui permettrait de réduire ces coûts et puis il ne faut pas l'oublie que la stratégie de Free est de toujours baisser les prix au plus bas. Si ce dernier venait malheureusement à disparaître, c'est là qu'il faut craindre une baisse de prix.

    Mais si c'est Numéricâble qui l'acquière, ce que je j'espère pas. J'aime beaucoup Numéricâble sur ce qu'ils font sur le Haut Débit, car c'est tout simplement le meilleur de France même si il coûte extrêmement cher. Mais je les vois aussi mal supprimer leur marque pour celle de SFR, je vois plutôt une séparation des deux, avec une qui se concentre sur le mobile et l'autre sur l'ADSL... Bref SFR ne sera plus que sur un marché et ça sera celui de la téléphonie mobile, ce qui ne plaira pas à l'autorité de la Concurrence

Votre réponse
Postez un commentaire