En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Vente de médicaments sur Internet : le gouvernement étudie la question

Mis à jour le
Vente de médicaments sur Internet : le gouvernement étudie la question
 

Le ministère de la Santé a commencé une réflexion sur la légalisation de la vente en ligne des médicaments qui ne font pas l'objet d'une prescription. Les professionnels estiment que c'est dangereux et inutile.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • cosio
    cosio     

    Les groupes pharmaceutiques et les pharmaciens s'enrichissent sur notre dos!
    Normal qu'ils aient une attitude de défense de leur corporation à l'égard des importations dites "illicites" de médicaments!
    L'état gagne encore beaucoup sur la vente des médicaments,normal qu'il plaide contre les ventes illicites par correspondance qui ne lui rapportent rien!
    C'est fini les vaches grasses pour l'état et les pharmaciens!
    Ils ne pourrons jamais plus juguler les ventes illicites de médicaments,même s'ils pretextent la faillibilité ou le danger des produits!
    Qu'ils sachent qu'il y a des entreprises honnêtes à l'étranger qui savent fabriquer des molécules actives semblables à celle qui sont homologuées en France avec les mêmes garanties!
    Ils feraient mieux d'autoriser et de contrôler seulement la qualité des produits et dresser une liste public sur le net de toutes les sociétés pharmaceutiques étrangères qui sont sérieuses,s'ils n'étaient pas des hypocrites bien sur,ce qui n'est pas le cas!
    Notre téléviseur LCD qui est fabriqué en Chine ne nous offre t-il pas la qualité que nous lui demandons!Les marques prestigieuses font fabriquer en Chine!
    Doutons nous du savoir faire des chinois en électronique de pointe????
    Le français ferait mieux de douter de lui même car il a perdu les sources vives de son industrie et le savoir faire avec!!!!
    Il en est de même pour tous les types de fabrications!

  • Face-de-babouin
    Face-de-babouin     

    S'il vous plait, messieurs du Gouvernement, arrêtez de vous occupez d'internet et usez de votre force pour les vrais problèmes comme le chômage etc..

    A croire qu'ils n'ont rien d'autre a foutre que de surfer sur le net ceux qui nous gouverne et qui nous traites de pirate.
    .

  • Mardox
    Mardox     

    perso, un pharmacien a déjà refusé de me vendre un médicament (du genre paracétamol) pour m'obliger à consulter un médecin, et je l'en remercie

  • Réaction ...
    Réaction ...     

    Le pharmacien a aussi un rôle de conseil, il peut vous aider à reconnaître les mauvais champignons des bons, vous faire faire des économies en conseillant un générique, prévenir des effets secondaires, vous alerter des contre-indications en cas de prises de plusieurs médicaments, adapter la médication à l'âge de la personne (enfant, jeune, adulte, ...), ....

    ON VEUT TUER LE COMMERCE PHYSIQUE OU QUOI ? Vive la com humaine parce qu'un PC ne parle toujours pas ...

  • bipdan2
    bipdan2     

    Bon franchement pas un pour dire qu'elle a lamentablement géré la grippe A ?

    Elle a assez fait de mal comme ça ! J'ai déjà du mal à comprendre qu'elle n'ait pas démissionné ou qu'on ne l'ait pas sorti manu-militari.

    Qu'on la laisse revenir à la charge avec un dossier aussi stupide est de l'inconscience pour et simple.

    Si on avait pas compris le rôles des lobbys pour la grippe A, il serait temps de se réveiller et de ne pas laisser faire n'importe quoi.

    Puor la grippe A on a mis les généralistes de cotés (normal ils étaient nombreux à avoir un avis raisonnable pas forcément en accord avec les grand groupes). La clairement on se détache un gentiment des pharmaciens.

    Prochaine étape, le label sera accordé directement aux labos et pas aux officines. Et si il y a de la contrefaçon, on proposera une taxe anti contrefaçon sur les médicaments dans les boutiques en dur...

    Bref on a déja mal au crane, mais on continue à nous faire marcher sur la tête et quand on sera complètement assomé il sera temps de faire ce qu'on veut de nous.

Votre réponse
Postez un commentaire