En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Universal Music ouvre les vannes du téléchargement illimité

Universal Music ouvre les vannes du téléchargement illimité
 

Le 13 novembre, le groupe lancera la plate-forme BuzzMusic en France. Elle proposera de la musique à télécharger sans restriction. Mais qui ne sera plus lisible si l'abonnement est stoppé.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • Gourmet
    Gourmet     

    Sauf que dans le cas des services de VPC en question (France-Loisirs, Dial, etc) on ne te reprenait pas les CD ou les bouquins acquis !
    Là oui !
    En clair on ne paye plus un droit d'usage privé illimité mais un droit d'écoute unique et toujours privé.
    Et l'auteur là-dedans ? Il en est toujours à 5% du prix de vente, 1% pour la plate-forme et le reste pour l'éditeur.
    Une fois de plus on constate que l'argent coule à flot chez les éditeurs pour oser proposer une offre aussi imbécile (lecteur désuet, non évolutif, prérequis à une offre aussi limité et DRMisée) et qui ressemble autant à un test.

    Une bonne raison de continuer la copie (à titre privée) jusqu'à ce qu'ils comprennent que le modèle économique a changé, VRAIMENT changé ... en faveur des consommateurs pour une fois.
    Difficile à accepter n'est-ce pas messieurs ?

    db

  • smi-cart
    smi-cart     

    ya un truc que je pige pas trop imaginez que il n'y est plus du tout de vente d'album physique , je veux dire qu'on va acheter dans un magasin , vous croyez franchement que les artistes arriverais a vivre , vous voyé ya ptetr 100000 chansons qui existe , et sur ca les gens dl que les hits , que font les autre les moins connu ?
    d'ailleur en plus a 1? le titre il gagne quoi le chanteur? 0.10? , c'est pas enorme , par rapport a 1? ou 2? sur un album vendu en magasin
    ca serait la fin des haricot pour eux ,

  • trucdunet
    trucdunet     

    c'est une location au mois pas un achat , meme si il est racheter par je c'est pas quelle societé tu perd rien vu que tes fichiers marche que si tu paie ton abonnement , tu peux très bien payer 9.90? et dl juste 10mp3 , ca sera le meme prix que si t'en avais 1000 , voila :jap:

    et aussi dire que il n'y a que 50000 , c'est assez n'importe quoi , car c'est qd meme enorme , et par la suite il se pourrait que d'autre maison de disque vienne chez eux

  • lgene
    lgene     

    A moins de pirater la DRM microsoft, ce qui est lourdement sanctionné par la loi, le jour où tu arrètes ton abonnement, ton baladeur est vide et ton disque dur aussi de ce que tu as récupéré via l'abonnement. Heureusement, tu conserves tes bons vieux MP3 acquis par ailleurs, voir les WMA téléchargés sur les autres boutiques...
    En bref, tout ce que tu auras copié ne sera plus lisible via la DRM 10 de Micorosoft.

  • lgene
    lgene     

    Cette formule est un piège à C**. En gros, je vais payer 100 euros un baladeur numérique, pendant 6 mois, j'ai accès illimité à 50 000 titres Universal et après, je paye 10 euros mois pour conserver cette accès. Mais si un jour, pour X raisons, j'arrete de payer... je n'ai plus rien. Ca me fait penser à un vieux truc de VPC de CD où j'avais de super tarif pour acheter des CDs mais en contre-partie, fallait s'engager à en acheter 3 par mois même si aucun disque disponible me plaisait...
    Encore une fois, on s'éloigne de l'interopérabilité qui est la condition sine qua non du développement de la musique en ligne légale. A quand un format interopérable avec DRM ?
    Il y a des jours où je me demande s'ils ne sont pas fous ces constructeurs et ces maisons de disques...

  • Questionator
    Questionator     

    Deux choses...

    J'ai déjà un baladeur qui me satisfait pleinement.
    Et puis, WMA... Je serais plutôt .ogg power

    Et si je veux écouter mes morceaux favoris sur la route, quand je conduis, sur mon zoli autoradioCD ? Hum?

    :heink:

  • Riboudingue
    Riboudingue     

    Poubelle, mais je ne peux pas te dire dans laquelle (recyclable ou pas) :hello: .

  • obc
    obc     

    Si il y a du DRM, les morceaux sont cryptés sur le disque dur.
    A chaque écoute, il va se connecter sur le serveur de universal, télécharger la clé de décryptage (en gros).
    Je suppose que sur un appareil portable, il va requérir une connection à internet périodique pour vérifier cette clé.

    Perso, je n'aime pas ca:
    - Déjà, ca veux dire qu'il peuvent facilement monter un profil par utilisateur sur ce qu'on écoute, et quand => Création de fichier ciblé qu'ils peuvent revendre à des "société de télémarkerting", autrement dis de spammers. Comme on est obliger de filer des infos perso (type mail, addresse postale, no de carte de credit), c'est pas rassurant.
    - Si l'on est deconnecté d'internet pour une longue période (ex: ADSL qui lache), impossible de renouveller ses clés => impossible de lire la musique.
    - Si le service change/se fait racheter/ferme, toute la musique devient instantanément inutilisable, malgré les centaines d'euros dépensés au cours du temps. Et ce, même si l'on est prêt à continuer à payer. Sachant que le téléchargement et la place disque utilisé est a nos frais....
    - Enfin, comme l'a précisé un message ci-dessus, ce service ne propose que les musiques qu'Universal veux bien nous proposer. Déjà ca limite le choix, et surtout si un jour, ils décident qu'une certaine chanson n'est plus rentable, ou plus conforme à leurs ligne éditoriale (ex: "explicit lyrics" comem on dit) ou bien interdite par la justice, ils peuvent couper l'accès aussi, que la décision soit fondée ou pas.
    C'est cet aspect qui me gène le plus: Qui sont'il pour décider ce que je devrais écouter ou pas ?

  • Biket21
    Biket21     

    Enfin du téléchargement de musique légale et illimité. Je trouve quand même que le prix est très raisonnable si l'appareil est de bonne qualité, on pourrais presque penser que les morceaux et leurs diffusions ne coûtent rien à Universal ;)

    J'aimerais bien en savoir plus sur le moyen de protection utilisé une fois qu'on résilie l'abonnement, parce que bon ... "Have fun with Audiograbber" :whistle:

  • shinobils
    shinobils     

    Bonne initiative dans le fond même si encore beaucoup de maladresse dans la forme. Mais les éditeurs commencent enfin à fournir une offre légale de téléchargement de musique acceptable.

    Que deviennent les morceaux copiés une fois l'abonnement résilié ?

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire