En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Une Strasbourgeoise électrosensible perd son procès en appel

Une Strasbourgeoise électrosensible perd son procès en appel
 

La justice a une nouvelle fois débouté la quadragénaire qui demandait à son bailleur social un relogement loin des antennes-relais.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

24 opinions
  • danymour1
    danymour1     

    à quand les plaintes pour les émissions électromagnétiques des ampoules à économie d'énergie

  • Alexhunter
    Alexhunter     

    C'est là la définition même de l'effet nocébo. Vous savez que vous activez le wi-fi et votre organisme réagit.
    Pour vérifier cela il faudrait une personne tierce qui activerait votre wi-fi sans vous avertir de façon aléatoire et de constater si vos fourmillements correspondent.
    Bien entendu, je n'ai pas de réponse non plus à cette question. Je ne propose qu'une idée qui demande vérification.

  • Will74
    Will74     

    Effectivement il faut des preuves mais comment expliquez-vous alors le fait qu'à chaque fois que j'active le wi-fi chez moi, je ressente au même moment comme des fourmillements dans la tête ? J'avais d'ailleurs fait l'expérience d'activer/désactiver le wi-fi une dizaine de fois afin d'en être (quasiment) sur et il s'avère que 10 fois sur 10, ces fourmillements se déclenchent ; bien-sur que cela n'est pas une preuve en soi mais avouez quand même que c'est une sacrée coïncidence !

  • l'ecolo
    l'ecolo     

    enfin une réaction juste et sensée.
    J'ajoute qu'il ne suffit pas, lorsqu'on ressent des malaises, de désigner comme source ce qui nous paraît évident.
    Il est indispensable de découvrir les véritables causes des effets ressentis.

    Et ça, c'est une démarche scientifique extrêmement complexe à réaliser.

  • l'ecolo
    l'ecolo     

    Nous vivons dans un monde extrêmement dangereux.

    Et chaque jour qui passe nous apporte, par le biais de l'innovation scientifique, des dangers nouveaux.

    Cela étant, notre espérance de vie est en perpétuelle augmentation, accompagné d'un éloignement de l'âge de la vieillesse ? dans ma jeunesse, on était vieux à soixante ans et on mourrait vers soixante-cinq (c'était la raison de la fixation de la retraite à ce moment-là) alors que maintenant on n'est pas vieux avant soixante-seize ans.

    Des tas de gens nous informent des multiples dangers qui nous assaillent continuellement : malbouffe, pesticides, radiations, produits chimiques, ogm, etc. en passant certains autres sous un silence pudique comme le tabac, l'alcool et les drogues.

    Il est évident que, dans ce monde infernal, une étude épidémiologique est extrêmement difficile à effectuer.

    Et qu'il est pratiquement impossible de savoir si les ondes électromagnétiques qui nous viennent des antennes relais et des fils électriques sont nuisibles ou bénéfiques pour notre santé.

    Mais, il me semble qu'un esprit serein doit pouvoir se contenter en constatant que nos conditions de vie sont toujours meilleurs que celles de la génération précédente.

    Ah, quand même, une chose est médicalement et scientifiquement prouvée : c'est qu'il est dangereux de faire fonctionner un portable tout contre notre crâne pendant longtemps. Ça, tout le monde le sait, mais presque personne ne trouve que c'est une raison suffisante pour ne pas débiter des futilités à longueur de journée dans un téléphone portable.

  • Antablop
    Antablop     

    Mais ! C'est justement ça qui est drole !

    On développe des technologies, on les met sur le marché mais on n'en connait pas les dangers sur le long terme. Et c'est drôle ! Où est l'plaisir sinon ?

    Même le rayonnement des cablages électrique (surtout celui du CPL) on n'en connait pas les effets à long terme, pour autant, saurions nous nous passer de l'electricité courante ? Personnelement non. Peut être que ça a un impact sur la santé, probable même vu que c'est un champ magnétique, mais qu'importe si ça améliore le niveau de vie de chacun et permet de sauver de nombreuses autres vies.

    Le Wifi n'est pas la seule technologie dont les effets sur la santé sont inconnus.

    Mais il nous la facilite pas mal ne serait ce que pour bosser, on ne sait pas à quel point il est nocif, ni à quel terme. Et pour le savoir il faudrait faire des études sur du long terme avec des sujets exposés les trois quart de leur temps, imaginez vous une seconde qu'il serait envisageable d'arreter de mettre en place cette technologie, de la bloquer, sur près de 25 ans le temps d'obtenir des résultats plus ou moins fiable ?

    C'est probablement ce qu'on aurait du faire au début. On devrait en fait faire cela pour toute technologie hasardeuse, mais imaginez le cout, et sans certitude sur son amortissement à venir. Imaginez investir des sommes monumentales dans un projet technologique pour découvrir au final que vous ne pourrez pas le mettre en vente car potentiellement nocif pour une minorité de la population... C'est inconcevable financierement parlant, personne n'investit à perte.

  • lierre 59
    lierre 59     

    C'est marrant ... on n'arrête pas de claironner que le n,ombre de cancers augmenet sans arrêt, qu'on mange mal, qu'on est mal soigné, qu'on est envahi par des produits extrémement danegreux et ... en même temps ... l'espérance de vie augmente en permanence ???? Si on suivait tous les "pessimistes" on devrait crever avant 40 ans !!!
    E puis, si vous ne voulez zpas être "incommodés" par les émetteurs,, surout, EXIGEZ du gouvernement l'interdiction DEFINITIVE des portables, et surtout ceux de la 3G, qui sont encore plus nocifs !!!!

  • bipdan
    bipdan     

    Le sage est celui qui se questionne.
    Ta grand mere est sage. Toi tu es un mouton roquet. Mouton car tu preferes ignorer ce qui risque de te déplaire si tu l'apprends, et roquet parceque cela t'énerve que d'autres pense différement et s'interrogent.

  • le_s
    le_s     

    Tu oublies quelque chose de capital, c'est que les arbres étaient là avant nous, il n'en est pas de même pour les relais... CQFD

  • FraggerFragger
    FraggerFragger     

    Tu ne sais sais pas ! Qui nous dit dit ? ...
    Toi non plus tu ne t'appuies sur aucune données/études scientifiques et en plus toi tu es anxiogène (Tu parles comme ma grand mère...). Tu n'as pas plus de raisons d'être paniqué et apeuré que pprinjon n'en a d'être sceptique. Moi les gens qui se croient en danger tout le temps ça me hérisse.

Lire la suite des opinions (24)

Votre réponse
Postez un commentaire