En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Une puce qui géolocalise sans utiliser de satellites de positionnement

Mis à jour le
Une puce qui géolocalise sans utiliser de satellites de positionnement
 

L’armée américaine cherche à réduire sa dépendance au système GPS, qui peut être brouillé par l’ennemi. Elle vient de présenter une solution alternative, totalement autonome et déjà très miniaturisée.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • camic
    camic     

    Au temps T0, respectivement quand le système est mise sous tension, il faut lui donner sa position dans l'espace et sont orientation, si vous avez pas de repère physique, il faut bien avoir recours au GPS, à moins d'être astronome ou vieux capitaine de bateau... De plus, un vrai système de navigation ne se contente pas de naviguer en ligne droite, mais doit suivre le profil du terrain afin de ne pas être détecté.
    Un gyroscope sans autre précision est un gyroscope mécanique qui utilise l'effet gyroscopique d'une masse qui tourne, quand au gyroscope piezo, on utilise les caractéristiques électriques de plusieurs quartz qui ont des orientations différentes qui sous contrainte mécanique se déforme et fournissent des tensions électriques, par extrapolation on en déduit les différent angles.
    C'est pas une nouvelle alternative, avant le GPS on le faisait déjà, c'est uniquement les capteurs qui ont changer et non pas la gestions des informations utilisé par le navigateur.

  • KingKong75
    KingKong75     

    "elle contient trois gyroscopes, trois accéléromètres et une horloge atomique"

    "En effet, supposons qu?un véhicule veuille naviguer d?un point A vers un point B, dont les positions sont connues de manière précise... tout ce qu?il faut avoir est une bonne carte, l?orientation et l?accélération du véhicule".

    Si je décortique, les 3 gyroscopes servent à trouver l'inclinaison par rapport le niveau de la mer et la direction du véhicule (par rapport à la direction de départ qui devrait être de A vers B).
    Les 3 accéléromètres et l'horloge atomique permet de calculer la vitesse. Le tout permet de calculer l'itinéraire parcouru par le véhicule depuis son point de départ (A).

    Yep, c'est pas mal. Mais faudrait que la précision soit inouie pour avoir un résultat correct. C'est sans doute là que réside toute la prouesse de ce bidule.

Votre réponse
Postez un commentaire