En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Une guirlande de nostalgie

Une guirlande de nostalgie
 

Rangeant quelques armoires au bureau ?" une activité périodiquement salubre ?", je retrouve avec bonheur l'un de mes premiers PC portables : le Toshiba 5100.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • gvtc
    gvtc     

    Quand un réseau WiFi sur les marchés de Saint-Ouen ? J'y arrive bientôt :hello:

  • jojo_
    jojo_     

    Je viens de lire ce message. Je suis l'auteur anonyme du Blog http://pionniers.blog.01net.com/
    L'idée de musée m'intéresse.

  • drouhet
    drouhet     

    bonjour,
    J'ai lu que vous aviez un portable Kenitec.
    J'ai un ami qui en possède 1. Pourriez vous me dire ou se trouve le disque dur sur ce type de matériel, car quand je fais un fdisk à partir d'une disquette de démarrage windows 98, il me dit qu'il n'y a pas de disque dur ?
    Ce serait gentil à vous de me renseigner même si cela n'a aucun rapport avec le sujet du forum
    Grand merci

  • PaKaL
    PaKaL     

    Bonjour,n

    Membre d'une assoc d'info à Tarare (www.tarare.com) dans le Rhône, nous songeons très sérieusement à ouvrir un musé de la micro informatique. Nous possédons déjà quelques spécimens de PC, de Mac, d'apple II, de disques dur 8', de terminaux, de heu .. et de et de ...

  • CYV
    CYV     

    Bonjour,
    Pour compléter votre musée, j'ai un parchemin du siècle dernier (12-4-2000) délivré par l'ART et m'autorisant à installer un réseau Wifi.

    Bon courage en attendant que les puces de Saint Ouen ouvrent un bloc spécialisé dans les antiquités informatiques.

    Bonnes fêtes et bonne année 2004

  • Thierry Gourdon
    Thierry Gourdon     

    Cher Luc,
    Moi aussi j'ai un grenier plein de trésors. J'ai débuté en informatique en 1976, et il me reste des manuels sur le Philips P9200 (32Ko de mémoire centrale, 5Mo de disque dur). Puis j'ai connu le modernisme, le calculateur hybride analogique/numérique P850. Puis le le PDP11 (déjà une révolution, on pouvait booter au panel).
    Quelques années plus tard, la révolution a été l'Apple II (j'ai un série 1000 qui marche encore avec des tonnes de jeux et logiciels achetés à Singapour, dont les fameux Ultima I et II).
    A l'armée, on programmait de la cryptographie sur des Mitra15 flambant neufs. Pensez donc, 64Ko de Mémoire Centrale, 5M sur disque AMOVIBLE...
    Puis le début de la vie professionnelle sur Texas 990. Hyper puissant: il fallait en mettre deux en partage de mémoire centrale pour gérer une BDD.
    Je suis passé alors au portable Compaq (format valise, près de 30Kg, avec un minuscule écran, mais j'ai pu y installer Ultimat III).
    Enfin les PC XT et AT, les DEC rainbow, les Mashutshita.
    En même temps, j'ai acheté le premier SUNII en Europe, sous Unix, protocole UUCP (encore en fonctionnement).
    Je passe quelques SEMS et MicroVax (mais j'en donné un à une école, mais il me reste les BSD4.2).
    J'ai maintenant le dernier né de VAIO, Wifi, Bluetooth et compagnie.
    J'ai aussi la nostalgie du passé. On savait faire les choses en ce temps là. Je ne programme plus (place aux jeunes), mais de temps en temps je fais une petite exception. Mes fils, informaticiens qui ne jurent que par Warcraft et consors, me piquent de temps en temps mon vieux Mac512 sur lequel DarkCastle marche encore...

    Bref, l'idée d'un musée m'a toujours intéressée. Mon grenier est plein de vestiges du passé. Ma femme ne comprends pas pourquoi je garde ces "vieilleries, machines infernales,...", mais j'ai gardé mon âme d'enfant.

    Je souhaite à la nouvelle génération d'en faire de même quand nous aurons passé la main...

    Bonnes fêtes à tous.

  • rg
    rg     

    J'ai conservé toutes les versions (avec boîtes, disquettes et manuels) du DOS. J'ai un 286, un Compaq portable monochrome avec un 386 et Win3.1 qui me sert toujours. Un Cyrix P166 qui tourne sous Windows 2000 avec 2 cartes vidéo et un serveur Web dedans. Le premier kit de lecteur de CD-ROM de Creative Labs (4000 Francs en option à l'époque !!!) dont le vendeur me disait : "le CD-ROM, vous y croyez vous ?". Presque la préhistoire... 1991...
    De vieux HD en RLL...

  • pad_
    pad_     

    vous avez bien raison M. Fayard.
    moi j'ai gardé entres autres mon Apple II europlus (4 mois de salaire il y a 25 ans), ma collection de l'OI (c'est fou ce qu'on ne sat plus faire ce qu'on y trouvait), et des quantités de logiciels sur 5 1/4 (découpés à la pince à tiercé), sur 3 1/2 et sur des bandes pas faciles à relire. Pis aussi des cartes perforées de l'Iris 45, mais avec des pinups de choc ! j'ai quelques amis qui ont gardé leur cray 2 et leur cray XMP , qui servent de banquette, mais ils n'ont plus le cray 1.
    pis ma rédaction, parce qaue j'en suis aussi, elle tourne entre autres avec un vieux kenitec sous 3.11 et quelques compaq sous XP avec de etc ... Mais pour réparre le vieux 3.11, pas de cd et j'ai égaré une disquette de 3.11 .. Comme quoi ...
    Mais sériusement, l'informatique es un métier qui perd son hisoire. A part quelques passionnés à Grenoble et la Fédération des Equipes Bull, personne ne semble se préoccuper de préparer le côté "musée" de la chose.
    alors M. Fayard, en attendant de mettre quelques collègues du club 01-dsI au musée, on lance un appel ?

Votre réponse
Postez un commentaire