En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Une consultation sur la neutralité du Net pour Fleur Pellerin ?

Mis à jour le
Une consultation sur la neutralité du Net pour Fleur Pellerin ?
 

La Commission européenne lance une consultation publique sur la neutralité du Net. Justement, notre ministre déléguée à l'Economie numérique aurait besoin d'un petit cours de rattrapage?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Twa&Mwa
    Twa&Mwa     

    Vous qui soutenez la neutralité, 01net ou Epelboin, vous donnez des arguments de mauvaise foi pour tourner au ridicule sa soi-disante incrédulité.

    "La Neutralité du Net est un concept américain et qui a tendance à favoriser les intérêts éco de Google, Apple et consorts"

    Elle a définit la neutralité du net de façon juste.

    Il y a les défenseurs de la neutralité du net : Google, Apple et consorts, puis les "intellectuels".

    Il y a les attaquants de la neutralité du net : les gouvernements, les opérateurs de télécommunication, les lobbies culturels notamment.

    Elle émet sa réserve et c'est normal car financièrement, Google comme Facebook sont des bouffeurs de transits, de trafics, et les FAI en pâtissent : il faudrait donc limiter la casse en limitant, en faisant payer les "gros consommateurs".

    Cela annonce juste que rien n'est décidé à l'heure actuelle et que le débat est "plutôt" ouvert entre les deux camps.

    Quel que soit le contenu de la loi, les fournisseurs d'accès ont déjà perdu, et les internautes ont tout à y gagner, ce qu'ils censurent, c'est le Minitel 2.0, pas Internet, oui Internet ils en auront bien du mal.

  • JRoquefort
    JRoquefort     

    C'est bon cette nouvelle façon de rédiger ! On attaque enfin autre chose que la reproduction de dépêches Eureka presse !

    En effet, il serait utile que les décideurs soient compétents dans leur domaine et pas juste dans la technocratie de prise de décisions.

Votre réponse
Postez un commentaire