En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une charte sur le droit à l'oubli sans Google
 

Le moteur de recherche a tenu à réagir à l'annonce de la signature de la charte sur le droit à l'oubli du secrétariat d'Etat au numérique. Il ne l'a pas signée, tout comme Facebook.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • rblade
    rblade     

    Marrant cette idée du droit à l'oubli. Justement dans le pays où les scandales sont étouffés avec une vigueur proportionnelle à la notoriété de la cible. Regardez les réactions outragées et corporatistes du monde du cinéma et de la culture autour de l'affaire Roman Polanski. Parce que c'est un grand cinéaste, il faut le laisser tranquille. Et la fille cachée de Mitterand, etc ...
    Ne vous trompez pas. Ce n'est pas vous que l'on cherche à protéger avec ce droit à l'oubli. On vous protégerait tellement mieux en vous apprenant à gérer votre image.
    Non, on agite un chiffon rouge pour que surtout rien ne change.

    Egalité mon œil. Infantilité oui. Surtout chers Français, restez des assistés, nous vous protégeons. Continuez à râler et ne grandissez pas.
    Non, l'égalité n'est qu'un leurre, l'assistanat, une culture

  • rblade
    rblade     

    Marrant cette idée du droit à l'oubli. Justement dans le pays où les scandales sont étouffés avec une vigueur proportionnelle à la notoriété de la cible. Regardez les réactions outragées et corporatistes du monde du cinéma et de la culture autour de l'affaire Roman Polanski. Parce que c'est un grand cinéaste, il faut le laisser tranquille. Et la fille cachée de Mitterand, etc ...
    Ne vous trompez pas. Ce n'est pas vous que l'on cherche à protéger avec ce droit à l'oubli. On vous protégerait tellement mieux en vous apprenant à gérer votre image.
    Non, on agite un chiffon rouge pour que surtout rien ne change.

    Egalité mon oeil. Infantilité oui. Surtout chers Français, restez des assistés, nous vous protégeons. Continuez à râler et ne grandissez pas.
    Non, l'égalité n'est qu'un leurre, l'assistanat, une culture

  • tyranausor
    tyranausor     

    Le droit à l'oubli ou celui de nous permettre de modifier ou supprimer des informations nous concernant n'est pas toujours respecté vu qu'on nous propose pas d'outils pour le faire! Et quand on voit que toutes les pubs sont de plus en plus ciblées, on se poses des questions sur ce qu'on les pouvoirs publics à avoir attendu toutes ces années.

  • Proemetus
    Proemetus     

    Si chacun a envie de diffuser sa vie sur facebook et d'ouvrir la visualisation de ces infos à tous, que voulez vous faire ? Ce n'est pas facebook le fautif.

  • xpsx
    xpsx     

    De toute façon, le problème est toujours pris à l'envers.
    Il faut partir du postulat que ce que l'on envoie sur internet est publié, ce qui veut dire que ça devient accessible au public.
    Le problème survient lorsque quelqu'un d'autre publie des informations (images, textes ..) vous concernant et que vous ne le souhaitez pas.
    Et le but de cette charte est enfin de permettre à certaines personnes d'influence faisant attention à leur image de pouvoir doter internet - une partie - d'une mémoire courte et d'une gomme afin de "rectifier" tout ceci.

    Le reste n'est qu'un leurre. Votre vie privée reste privée si vous ne l'étalez pas sur internet.

    Est-ce que les gens s'inscrivent sur Facebook avec un pseudo ou avec leur vrai nom ?? ... et ben voilà ..

    Quant à Google, qu'est-ce qu'il a à voir avec ça?

  • amon2010
    amon2010     

    Euh pas si risible que ça !
    Les flics eux mêmes avouent qu'ils récupèrent plus d'info sur les sites de réseaux sociaux (FaceBook, Copains D'avant etc etc) que via les fichiers d'Etat officiels !
    Alors arrêtez de hurler au loup, quand vous mêmes vous procurez x fois plus d'infos que ce qui est noté par les instances de l'Etat !

  • Qwantix
    Qwantix     

    Que le gouvernement français joue les sainte Nitouche en matière de protection de la vie privée est absolument risible lorsque l'on connaît la frénésie avec laquelle leurs divers cabinets noirs, Hadopi et autres, s'emploient à fliquer les internautes.

Votre réponse
Postez un commentaire