En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Une carte musique 2 pour effacer le flop de la première

Mis à jour le
Une carte musique 2 pour effacer le flop de la première
 

Le ministère de la Culture relance la carte musique jeune. Le prix des MP3 est toujours divisé par deux, mais la carte se vend désormais en magasin. Objectif : faire mieux que la première édition, écoulée à 50 000 exemplaires.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • thaiboxing
    thaiboxing     

    ca ne me fera toujours pas payer mdr...

  • Proemetussss
    Proemetussss     

    Je préfèrerai de loin pouvoir acheter de véritables CD à moitié prix.

  • hfghfdhdfhf
    hfghfdhdfhf     

    Et moi qui croyait que lorsque l'on taxe les boissons sucrées dans un Pays, pour combler le trou abyssale de la dette publique, il n'y avait plus d'argent dans les caisses ?

    Visiblement, pour la carte Musique il n'y a peut être pas le sucre, mais le gaz, qui fait pschitt des différentes boissons sucrées et souvent gazeuses y est encore...

    Taxer d'un coté, pour offrir gracieusement une aide aux entreprises de la musique de l'autre, en payant la moitié du prix de la musique par l'état...

    Ils sont vraiment gonflés à l'UMP, d'autant plus que cette carte virtuelle c'est mal vendue, que donc l'industrie du vent et des courants d'air, pour ne pas dire qui sent le gaz, n'a pas eu suffisament d'aides de la part de l'état et donc l'UMP réitère sont aide de façon plus visible en matérialisant la carte musique jeunes.

    "Bandes" ;o), de jeunes soyez moderne, n'achetez pas cette carte, si vous le faites vous creusez le déficit de l'Etat Français et en plus on viendra vous taxer ensuite sur les boissons que vous buvez, il y a bien des moyens de faire autrement et en plus c'est gratis...

    La Radio par exemple, pour les autres moyens, vous êtes sans doute encore plus à la page que moi.

    Au final l'industrie gazeuse du divertissement va bien finir par faire Pschitt un jour, ce n'est qu'une question de temps.

  • Resistance-citoyenne
    Resistance-citoyenne     

    La carte musique Première version était payée à moitié par nos impôts. Le gouvernement souhaite en écouler 1 million : coût pour les finances publiques 1000 000 x 25 euro : 25 MILLIONS D'EURO ! (Source officielle, député *UMP* Gilles Carrez). A présent, il faudra ajouter les frais des magasins : FNAC, Virgin etc. ce qui portera le montant de la carte musique 2 à quoi, TRENTE MILLIONS D'EURO ? Devons nous dépenser TRENTE MILLIONS D'EURO pour donner à Johnny et aux majors de la musique ou pour les infrastructures, hôpitaux, écoles ? REFUSER LA CARTE MUSIQUE, C'EST ETRE CITOYEN !

  • kisfer
    kisfer     

    Je trouve qu'il devrait encore diversifié les différents commerces qui propose cette carte, un peut comme les tickets restaurant, ou c'est le restaurant qui choisi de la prendre où non. Parce que la on est obligé d'acheté à des mùagazins bien spécifique.

    Je trouve que c'est dommage que moi, ayant un compte spotify, je ne puisse pas payé la musique en streaming avec la carte musique ...

  • sortilege06110
    sortilege06110     

    C'est la marque de fabrique de ce ministre de la culture amoureux des enfants de la Thailande, refaire plusieurs moutures de machins inutils et dispendieux de l argent public, genre carte jeune et Hadopi...Histoire de passer le temps...franchement il rendrait service à la France en ne faisant rien, ne serait ce que par égare au porte monnaie troué des Français...

  • lorelei5962
    lorelei5962     

    Qu'un site gouvernemental fasse la promotion d'albums d'artistes, je trouve ça inacceptable car ce n'est pas le rôle de l'État de venir au secours de boites privées qui n'arrivent pas à vendre leur soupe.

    Qui va profiter de cela ? Apple, la première capitalisation boursière au monde... c'est simplement ridicule de dépenser de l'argent public pour du lobbying destiné à de gros groupes privés. Inadmissible et ubuesque.

    Imaginons un seul instant que les constructeurs d'ordinateurs n'arrivent plus à vendre leur machine à cause de l'augmentation du prix des disques durs. Vous imaginez un site gouvernemental proposer des coupons de réductions sur les portables HP/Acer/Asus ? Non, ça serait révoltant. C'est pourtant ce que fait ce gouvernement et ça ne semble choquer personne.

    Ce gouvernement est vendu aux lobbyistes et ne défend pas l'intérêt des citoyens

  • fabien888
    fabien888     

    C'est une très bonne chose mais sais encore réservé aux jeunes 12-25 ans il faudrait peut être que monsieur le ministre de la culture Frédéric Mitterrand pense aussi aux ancien et aux plus démunis.

Votre réponse
Postez un commentaire