En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une ardoise numérique Bic destinée aux écoliers
 
DR

Bic et Intel ont présenté leur ardoise numérique avec stylet destinée aux élèves d'école primaire. Elle est accompagnée d'un logiciel pédagogique dédié.

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
4 opinions
  • thierrylafronde51
    thierrylafronde51     

    A première vue c'est pas mal; BIC nous rappelle que nous sommes dans le consommable, bon oui ils ont fabriqué aussi des planches de Wind Surf !
    Ah le bon temps du "grignotage" du stylo; ici, cela va être plus dur ;-) Le produit tout en un est séduisant, le Hic est que le monopole industriel d'une marque dans l'éducation national huum! Il est vrai que l'informatique à l'école(Publique!) ne date pas d'hier et on se souvient, des années '80 avec le FIASCO de la Grande société "française" Thomson avec l?attribution d' 1 ordinateur par classe; vous vous souvenez avec déjà le stylet optique avec le "fils à la patte" cordon de téléphone:le TO7(Sorti en 1982, est le tout premier ordinateur grand public français qui a connu ses heures de gloire au milieu des années 80 avec le "Plan Informatique pour Tous-mais pas 1 par élève= grrr" (PIT) que l?on doit au premier ministre de l?époque, Laurent Fabius(on prend les mêmes,...)

    Qui dit aussi élèves en classe dit prof' présent en classe et comme dit précédemment, il faut que ceux-ci soit formé pour cela, présent en classe; changer les habitudes n'est pas facile, car dès lors que l'on s'attaque à un changement de "façon d'enseigner" cela nous conduit à une réaction négative des "Têtes pensantes".
    Je suis dans un milieu de l'informatique mais je pense qu'il faut que nos chers "bambins" comprennent qu' utiliser leurs mains pour créer quelque chose de palpable fait partie de leur développement intellectuel, le contact de la matière la façon d'écrire directement sur la matière papier...
    Pour conclure et le "poids" des cartables dû aux nombreux ouvrages; à numériser aussi, les enfants se "baladent" avec des charges! Les avions, les cocottes, les boulettes en papier que l'on n'envoyer dans la classe avec justement les fameux stylos; nous perdrons de notre patrimoine culturel !-)

  • DBL8
    DBL8     

    En soit, l'idée est intéressante, mais il hic est que les profs doivent mettre les mains dans le cambouis !
    Ils ont déjà du mal à y arriver sans s'occuper d'informatique, qu'en sera-t-il lorsque des élèves leur feront remarquer qu'ils sont à côté de la plaque, et qu'eux en savent plus que lui ?!
    Le fait qu'il y ait une station recevant toutes les tablettes pour mise à jour de toutes est bien vu !
    Au moins, d'après les infos, les élèves n'auront pas la possibilité de les revendre.
    Quant au prix, il faut tout mettre dans le plateau de la balance avant de critiquer !!

  • Lennart
    Lennart     

    Sur ce coup BIC s'est fait doubler, la tablette jetable à été inventée par Apple, tous les 9 à 12 mois il faut tout racheter.

  • dsant
    dsant     

    C'est pas le tout de fabriquer des tablettes, il faut que ça soit bien organisé.

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •