En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Une ambassadrice américaine prête serment la main posée... sur un Kindle

Mis à jour le
Suzi leVine a prêté serment le 30 mai à la Maison Blanche.
 
Suzi leVine a prêté serment le 30 mai à la Maison Blanche. - Suzi leVine a prêté serment le 30 mai à la Maison Blanche.

C'est Amazon qui doit être content ! Pour la première fois, un ambassadeur a prêté serment sur une version électronique de la Constitution américaine... chargée dans sa fameuse liseuse.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Perfoura
    Perfoura     

    On voit bien là un problème récurrent de la France : la réticence à adopter les nouvelles technologies, à s'ouvrir et à évoluer. Le geste de prêter serment sur la bible étant de toute façon symbolique (rien ne prouvant non plus que la bible est vraiment le contenu du livre) pourquoi pas sur une liseuse. Pas de quoi fouetter un chat ou faire un article sous entendant "ils sont fous ces Romains"....

  • KingKong75
    KingKong75     

    Est ce qu'un Kindle laisse des traces ?
    Avec du papier, vous etes sur de l'authenticité de la chose (dans le cas contraire, vous pouvez la faire examiner).

    En fait c'est plus symbolique qu'autre chose. Maintenant imaginez au moment de preter serment, le contenu du texte n'est pas intégrale ou falsifié par un bug. Est ce que le serment aurait la même valeur ?

Votre réponse
Postez un commentaire