En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Un salarié ne peut pas dénigrer son ex-employeur sur le Net

Mis à jour le
Un salarié ne peut pas dénigrer son ex-employeur sur le Net
 

L'ancien commercial d'une société de référencement a été condamné pour avoir divulgué des informations dites confidentielles sur l'entreprise.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • p0k3
    p0k3     

    Comme dit l'adage :
    "Ma liberté s'arrête là où commence celle des autres !"

    On peut ne pas être d'accord avec les méthodes d'une tiers personne et en parler avec sa famille où ses amis autour d'un verre ou d'un repas, ça c'est la liberté d'expression, mais s'en prendre à cette personne sur son blog, c'est de la diffamation !

    Le jugement est parfaitement NORMAL !

  • buzzman
    buzzman     

    à genoux dans les graviers?
    moi j'aurai dit "sodomisé à sec avec des graviers...", là ça colle à la réalité... ^^

  • Pezzini
    Pezzini     

    La Liberté d'Expression, un Droit Constitutionnel, moins important qu'un simple contrat de travail, dire que les choses ne vont pas dans le bon sens est un doux euphémisme.

  • Éric NIAKISSA
    Éric NIAKISSA     

    Bonjour,

    Où est la vengeance, et vengeance de quoi ?

    Pour info je n'ai pas été licencié mais j'ai démissionné !

  • marre_des_racollages
    marre_des_racollages     

    01 NET, C'EST HONTEUX VOTRE COMPORTEMENT !

    Vous titrez :
    "Un salarié ne peut pas dénigrer son ex-employeur"
    Mais là réalité c'est que le salarié n'a pas respecté sa clause de confidentialité et qu'il a été condamné pour cela.

    Une fois le délai de réserve / confidentialité dépassé, il pourra dénigrer tout ce qu'il pourra.

  • patcat17
    patcat17     

    a NERE1944 ,entierement d accord avec votre jugement cette personne est idiote!

  • NERE1944
    NERE1944     

    Le problème est que si il n'avait pas été licencié , il aurait continué à cautionner la politique soit disant "crapuleuse" de son entreprise . Sa démarche n'a que la vengeance comme fondement au point d'ignorer les impératifs contractuels stipulés dans son contrat de travail. Son employeur est encore sympa de ne pas avoir demandé des indemnités plus conséquentes. ce salarié est idiot!

  • Mauchrist
    Mauchrist     

    Demander la mise en ligne définitive du jugement n'est-ce pas aussi punir l'ancien employeur ?
    Car là les internautes vont savoir comme cela ce passe dans cette entreprise, comment faire confiance à une telle entreprise qui n'hésite pas à avoir de telles pratiques ?
    Du genre : je vous entube mais silence !
    à c'est vrai, c'est peu-être le : à genoux dans les graviers qui ne passe pas.

  • Fibré+
    Fibré+     

    Eh oui ! Même en dehors d'Internet, impossible de dénigrer sans représailles.

    Adieu liberté d'expression. Celui qui aurait critiqué le fameux médicament M....... il y a quelques années aurait été fustigé. Les victimes apprécieront le devoir de réserve dont a fait preuve la filière médicale. L'Etat reconnait maintenant les erreurs commises... Peut-être va-t-il être condamné pour dénigrement du laboratoire fabriquant.

  • fredericd
    fredericd     

    C'est un jugement typique de votre justice Française qui ressasse sans arrêt le "bien commun" et l'intérêt général. Qu'est ce que l'intérêt général sinon le bien de chaque personne Française? Il est raisonnable de constater que chaque français a un "intérêt" diffèrent de celui de son voisin. Alors comment peut il être "général" cet "intérêt" vu qu'il est différent pour chacun? Répondez-moi je vous prie.

    Ici en Amérique du nord et en Grande Bretagne (Indes, Australie et Nouvelle Zélande) la défense pour diffamation (je présume qu'il s'agit d'une poursuite en diffamation) c'est la défense dite de "la vérité". Une personne a tout a fait le droit de se venger en utilisant des moyens légaux et en disant la vérité.

    En droit anglo-saxon il n'appartient pas a la justice de réprimer l'esprit de vengeance mais seulement a le canaliser.

    Ce n'est certe pas le plus beau des sentiment humain toutefois il existe et il faut composer avec et c'est ce que la justice françaises omet de faire.

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire