En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Un robot à quatre pattes pour intervenir à Fukushima

Mis à jour le
Un robot à quatre pattes pour intervenir à Fukushima
 

Le groupe Toshiba vient de présenter un robot d'intervention pour les zones à fort rayonnement. Contrairement aux robots nucléaires français, ce prototype nippon utilise des pattes articulées pour se déplacer.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • xrousselot
    xrousselot     

    Nous pouvons remarquer que le design quadripede du robot est analogue à la recherche de Boston Dynamics et son robot Big Dog.

    Pour le durcissement, le robot de Toshiba est plus proche des robots du groupe INTRA (robot d'intervention nucléaire Francais) avec un environnement extrême. Néanmoins aucun système ne peut être entièrement protégé. Les robot de l'INTRA sont rapatriés par l'opérateur en dehors des centrales dès que l'image des caméras commencent à scintiller.

    Le concept d'association de robot de différentes tailles permet de mettre fin au mythe que les robots de demain seront multitâches...
    La recherche et le marché montre aujourd'hui qu'un robot ne trouve son utilité uniquement avec une tache ou un objectif clairement défini.

    Nous entendrons prochainement parler de nouveaux robots japonais pouvant intervenir à Fukushima puisque l'Etat japonais a investit en masse dans la recherche pour la conception de tel engin pour l'exploration de Fukushima en particulier.

Votre réponse
Postez un commentaire