En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Un problème de clé...

Un problème de clé...
 

La possibilité de déplacer des volumes importants de données et sa discrétion font de la clé USB un problème complexe pour les DSI...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • fovraimentchangerdemetier
    fovraimentchangerdemetier     

    En effet encore un article en plaidoyer pour la formation continue dans les systèmes informatiques. Un petit recyclage Mr Yellow ?

  • fochangerdemétier
    fochangerdemétier     

    C'est un poisson d'avril en avance cet article ?
    Un stagiaire ?
    Sérieusement il ne faut pas publier ça...

  • TJ Morphéus
    TJ Morphéus     

    En combinant une distribution bootable type mandrake move avec une clé usb, chacun peut en plus parcourir et recopier toutes les données non cryptées de tous les postes auxquels il a un accès physique. C'est un danger plus important encore car bien des utilisateurs pensent qu'en protégeant l'ouverture de session par mot de passe leurs secrets sont biens gardés. Le recours au mot de passe dans le bios a toujours son utilité ....
    Sinon de toute façon pour la crainte d'infection par virus, la clé usb est un moindre risque en comparaison avec les dangers de la messagerie électronique et de l'accès Internet en général. Et celà d'autant plus qu'il est simple de désactiver les prises usb pour un administrateur du système d'exploitation.

  • Marc57578648674
    Marc57578648674     

    En fait, dés qu'une partition est "montée" (les guillemets sont pour Windows), les éventuels fichiers actifs sont scannés par la plupart des antivirus.

    Si le poste est réglé comme il faut (ex : controle systématique de tous les exécutables), l'apparition d'une partition contenue dans une clé USB, une disquette, un Zip ou un disque Firewire n'entravera pas l'action de l'antivirus...

    Donc, dire qu'un port USB est scanné ou non est un non-sens, ce sont les éventuelles partitions accessibles par ce biais qui seront ou non scannées.

  • Thomas69_
    Thomas69_     

    Faux quand même le fait que l'antivirus ne scanne pas les ports usb, avec Kaperscy aucun probleme, des que j'ai branché la clés usb contenant un fichier infecté, j'ai reçu une alerte de virus.....

    l'auteur devrait changer d'antivirus :p

    Mais comme toutes choses faisant partie de l'informatique, il est vrai qu'il faudrait que l'utilisation doit être encadré, avec certaines limites afin de ne pas nuire aux libertés de l'individu.

  • gilloudiv
    gilloudiv     

    bonjour,

    à nouveau ne réouvrons pas le débat pour ou contre la technologie :

    - la clé USB transporte des données, en plus grande quantité certes, mais rien n'empêche aujourd'hui un collaborateur de substiliser des dossiers papiers...il n'y a pas de différence
    - le port USB n'est pas scanné en temps réel, pas plus que les copies de fichiers d'une disquette ou d'un CD ROM

    Le seul débat est celui de la responsabilité et du comportement individuelle : pourquoi tant de personnes ne se comportent pas au bureau comme à la maison : je vois personnellement trop de collègues qui ont au travail des comportements stupides qu'il n'ont pas à la maison : exemple : ne pas scanner son oridinateur contre les virus, ne pas ranger leur bureau le soir en partant...etc...

    Par contre je suis d'accord pour dire que l'utilisation doit être encadrée par le SI, non pas par peur d e piratage de données mais pour préserver l'intégriité des donnés de l'entreprise et parce que nous sommes dans un espace professionnele avec ses règles

Votre réponse
Postez un commentaire