En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Un musée virtuel sur la vie des officiers français prisonniers de guerre de 1940 à 1945

Un musée virtuel sur la vie des officiers français prisonniers de guerre de 1940 à 1945
 

Depuis un an, une association archive en ligne témoignages et documents personnels. Elle lance un appel pour enrichir son fonds.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Noglia
    Noglia     

    Pourquoi uniquement les officiers, dont, pour la grosse majorité, c'était le métier ?
    Les petits, les sans-grade, n'ont pas démérité et, mobilisés ont certainement plus souffert que les officiers pour qui le travail n'était pas obligatoire...

  • Moi Je
    Moi Je     

    les perdants n'ont jamais eu bonne presse.
    Ne pas parler d'eux est un peu faire comme si cela n'avait jamais été, hélas, car pour beaucoup ils ont été conscients d'avoir été jouer !

  • A-Team
    A-Team     

    Il faudrait ne jamais avoir vécu l'enfer mais, si on l'ignore, il faut vivre au moins la mémoire de ceux qui l'ont connu. Nos libertés, collectives et individuelles, nous les leur devons.

Votre réponse
Postez un commentaire