En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Un antivirus pour les portables suisses d'Orange

Les clients helvètes de France Télécom peuvent s'abonner à un service de protection assuré par F-Secure sur leurs portables Nokia.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • toto_
    toto_     

    Certaines personnes vivent très bien sans la télé chez eux, je pense donc que je pourrai me passer de multimédia sur mon mobile...
    Tant qu'à faire tourner des applications informatiques, autant utiliser un vrai outil dédié à ça, à savoir un ordinateur portable, et laisser au téléphone son rôle de simple terminal de télécom...

  • tareeq7
    tareeq7     

    Certes, c'est une volonté de pas mal de personnes, mais c'est une tentative vaine d'essayer de faire reculer un train auquel certains ont raté l'étape du multimédia sur nos mobiles.
    A présent que certains acteurs comme Symbian(mon préféré), Windows Mobile, Palm & Linux sont présent sur ce secteur par leur OS; les constructeurs & opérateurs ne peuvent que suivre.
    Symbian domine actuellement ce marché, comme sur Pc, il est normal par sa popularité que les auteurs de virus l'attaquent.Maintenant les éditeurs d'antivirus ont répliqués et essayent tant que faire de se faire une place dans la mobilité.

  • ticrabe
    ticrabe     

    Encore une occasion pour un Norton ou un F-Secure de porter un discours alarmiste sur la sécurité des téléphones Mobiles et de profiter d'une nouvelle manne business, avec des virus aujourd'hui limités à du "proof of concept" donc très peu répandus.
    Comme le dit mtarzaim, le problème se retrouve uniquement sur des mobiles OS Ouverts, ce qui reste pour l'heure cantonné à des terminaux plutôt Haut de Gamme pour le grand public encore largement équipé de mobiles basiques(bien que leur pénétration augmente de façon sensible depuis plusieurs mois dans le parc terminaux des opérateurs)
    L'essentiel du parc de terminaux supportant de l'applicatif exécutable est aujourd'hui sur le Java, qui demeure un modèle relativement bien sécurisé et plutôt limitant de facto sur la viralité du fait des grosses contraintes de portage de l'applicatif entre mobiles (forte hétérogénéité d'implémentation des fonctionnalités définies dans la norme Java entre les constructeurs).
    C'est donc une nouvelle fois une question de bon sens et de pédagogie à faire auprès du client par les Opérateurs,en mettant en avant les dispositifs de conditionnalité d'acceptation d'installation intégrés en natif pour tous ces environnements applicatifs...On n'en est pas encore au stade de Windows où l'installation d'un code malicieux peut se faire à l'insu complète de l'utilisateur!

  • mtarzaim
    mtarzaim     

    Si le téléphone a une connexion bluetooth, il recevra (et enverra) automatiquement les copies du virus. Je ne sais pas si l'Asie a ce genre de problème, vu qu'ils sont majoritairement en Linux/Java.

    Le mieux est de se contenter d'un téléphone portable de base, sans OS embarqué, qui fait la part belle à l'autonomie et à la solidité (mais ce n'est pas rentable pour les entreprises ^^).

    Je remarque également qu'un antivirus mangera les ressources du téléphone portable, et que les virus devenant de plus en plus nombreux, il deviendra de plus en plus gros et lourd. J'ai fait le test avec un antivirus récent installé sur de vieux PC (< 500 MHz), et ça rame comme pas possible ...

    Encore un bon moyen de nous faire entrer dans la course à la puissance.

  • antibill
    antibill     

    ... on ne se sert de son téléphone portable... que pour TELEPHONER !? (c. à d. son but premier ;-))
    Peut-on aussi attraper des virus ??

Votre réponse
Postez un commentaire