En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Ubuntu arrive aussi sur les tablettes
 
DR

Désormais, l'éditeur Canonical couvre, avec sa gamme de systèmes Ubuntu, tous les types de terminaux : PC, smartphone, tablette et téléviseur.

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
5 opinions
  • tartuf_ri
    tartuf_ri     

    Cela fait des années que je répète que Canonical (ou son patron) se fout des systèmes libres. Il agit comme l'a fait Microsoft, puis Apple, puis Google. Dans le petit monde de la presse spécialiée, il n'y en a que pour Ubuntu. Qui n'est pas le meilleur, loin de là, et surtout pas le mieux sécurisé. J'ai commencé par la surcouche Ubuntu. J'ai abadonné vite fait tant était aléatoires les mises à jour du système. J'ai retenté lorsque Mandriva a quasi disparu, de nouveau l'horreur. Et pendant ce temps les revues Linux l'encensent, curieux non? Aujourd'hui sous Open Suse ej suis très heureux. Donc méfiez vous car, les mêmes causes produisant les mêmes effets, Canonical commence à être un peu curieux.
    A quand des développements communautaires Linux pour tablettes et/ou smartphones indépendants. Seules garanties de réelles confidentialités (si c'est possible sur la Toile). Pas d'interrogations dans ce sens sur le choix d'Unity par Canonical? Vous êtes peu curieux.

  • Ratibois
    Ratibois     

    En français on parle de système d'exploitation et en anglais d'operating system.
    Comment voulez-vous que vos lecteurs, qui semblent pour la plupart avoir du mal à faire la différence entre exploiter et exploité, puissent ensuite s'y retrouver ?

  • peutetre56
    peutetre56     

    Pourquoi continuer à appeler OS ce qui n'est que de l'interface graphique d'un bureau numérique adapté pour les tablettes. Ce qui ne devrait pas être monolithique le devient et du coup parfaitement incompatible avec le reste. A quand un bureau numérique (normalisé) hébergé chez son fournisseur préféré et accessible depuis n'importe quel terminal animé par n'importe quel OS ???? Un vrai concept libérant enfin les utilisateurs du syndrome Windows95 qui plombe toute ces nouvelles technos !

  • contento
    contento     

    [img]http://www.forexconversion.info/g.gif[/img] Merci pour le partage!

  • Kitzbuehl
    Kitzbuehl     

    Dès que les constructeurs ouvriront leur matériel de manière plus simple, je pense qu'ils y trouveront un relais de croissance non négligeable. Les consommateurs y trouveront plus de confidentialité qu'avec les différentes clauses de confidentialités existantes ( Google, Apple, Microsoft, ... ) car le lien avec Amazon peut-^etre activé-désactivé. En effet, Google revend ses données aux développeurs. Apple est hyper restrictif mais n'en fait pas moins, et Microsoft s'arroge le droit de fouiller dans votre messagerie ( Skype, Outlook.com ) afin de vous connaitre au mieux et faire ce qu'il veut des données , pire que Google. D'autre part, les applications Android pourraient s'installer sur linux par simple commande ( dans l'immédiat ) et une application Windows fonctionne aisément, souvent mieux, avec Wine. Evidemment l'environnement Ubuntu est rétrocompatible avec les Ubuntu ( Debian ? ) existant. Sinon alien existe pour permettre d'installer des rpm également. Rappelons qu'il existe une version d'Oracle pour linux, en plus des bases de données libre. Ainsi que des serveurs ftp dans le monde entier gorgés d'applications diverses et variées dont Libre Office réécrit en C++ qui n'a pas grand chose à envier à Office si ce n'est la base installée. Ubuntu One autorise 5 Go dans le cloud gratuit. Encore une information, le langage python passe sur tous les environnements ( iOS, android, Windows et Linux bien sur). Comme tous les langages open source. En ecrire un script de reverse penetrating ( inversion d'incursion ) est simple comme bonjour avec packetfencing...

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •