En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Toshiba invente la machine à effacer l'encre

Le fabricant prépare le lancement, au Japon, d'un appareil permettant de faire disparaître toute trace d'impression sur les feuilles qui auront été imprimées avec une encre spéciale, afin de les réutiliser. Objectif : faire de substantielles économies sur les coûts d'impression.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • Mr sylvestre
    Mr sylvestre     

    Le peril jaune a encore frappé ?!?
    Effacer l'encre, par chauffe why not?
    Je suis d'accord avec ce qui a été dis plus quant au bilan ecologique de l'action, c'est franchement pas sur que "Gaya" notre mere la terre y trouve sont compte, par contre Toshiba oui... Et oui, c'est qu'un brevet sa raporte, alors, avec les ames écologique naissante, mais ignares du quidame, le marketing arrivera bien a faire gober que "c'est bon pour ce qu'on a..." et hop des tunes en plus pour Nippon Corp.
    Le constat de base pour l'invention est de dire :
    "Trop de papier est utlisé", alors avant que d'aller chercher une nouvelle merveille de la technologie, je propose que nous regardions ce que nous pouvons faire avec ce que nous avons... et la tres vite on risque de s'apercevoir, qu'avec un peu de bon sens et d'education, on peut diminuer fortmement les papiers.
    Rappelez vous dans les années 80-90, l'angoument pour la Qualité (vous savez Iso, NF etc...) et les nouvelles technologies, il y avait une promesse :
    "0 Papier" alors moi je dis "Chiche ? meme pas cap de..."

  • Daniel Wizun
    Daniel Wizun     

    L'idée de récupérer du papier apparait simple, donc séduisante mais trop simple. Outre les effets énergétiques et les pollutions industrielles liées à ce nouveau procédé que dira-t-on des "loupés" d'effaçage? Dans quelle mesure les proprietés de la cellulose chauffée sont elles modifiées? Que pourra-t-on attendre du point de vue de la conservation de certains documents au cours du temps? Qu'en sera-t-il de la conservation des documents imprimés avec ce nouveau procédé sur ce papier recyclé? Si la vie moyenne des docs dans l'entreprise est courte cela signifie simplement qu'on imprime trop et n'importe quoi : autrement dit on perd du temps et de l'argent en futilités ce qui est catastrophique du point de vue manageurial. Pourquoi forcer Amélie-San à photocopier jusquà la nausée un gros document inutile? Combien de ces documents inutiles sont-ils imprimés chaque jour au nom d'un sens pervers de la communication?

  • Black&White
    Black&White     

    Bien dit Ludwig, Gaston faisait mieux que Toshiba car il récupérait l'encre en plus...

    C'est sûr qu'avec l'encre réutilisable Lex..... et Eps... commencerait à pleurer :)

  • Ludwig_
    Ludwig_     

    Ben ouais, là on fera des economies et les vendeurs d'encre feront une crise cardiaque au lieu de faire du gras.

  • Canon_
    Canon_     

    Eh oui, pour une fois les américains ont loupé le coche, sinon Monica pouvait toujours se rhabiller !

  • Dugland
    Dugland     

    Mais le problème, ça va être de fabriquer du sperme spécial effaçable.

  • Beloko
    Beloko     

    et le papier reste !! C'est impressionnant ...

    Ma question maintenant, à quand la machine pour effacer les tâches de sperme séchés sur les cols des chemises en laine, les manches des pullover et sur les bords des bringuettes de pentalons ?? Mr Toshiba ??

  • Jac_
    Jac_     

    Parce que chauffer à 140° pendant 3 heures, ce n'est pas anodin du tout. Il va bien falloir créer cette énergie. L'histoire ne parle pas non plus des déchets éventuellement liés à la fabrication de ce type d'encre.

    Parfois, je préfère un arbre que l'on peut replanter.
    L'abatage des grandes forêts ne concerne pratiquement pas le papier car il est fabriqué à base de fibres d'arbres "cultivés" donc replantés.
    Par contre c'est une industrie polluante (colle, colorants, etc...). Je ne crois donc pas que ce soit pour les arbres que ce serait intéressant, mais plutôt SI la production de l'encre et l'usage de "l'effaceur" sont moins polluants que la fabrication du papier.

  • Latyk
    Latyk     

    et se sera pour quand le recyclage des pc téléphones?

Votre réponse
Postez un commentaire