En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Téléphonie mobile : les régions françaises font le grand écart

Une analyse de l'ART souligne les disparités territoriales en terme de nombre d'abonnés aux services de téléphonie mobile.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • vince__
    vince__     

    Je suis d'accord avec vous sur le fait que certaines zones blanches doivent subsister (les parcs naturels, les montagnes sauvages...). Là où je le suis moins d'accord, c'est quand un opérateur (FT) se jette sur un marché pour étouffer une initiative locale. Je m'explique, je pense notamment au groupement de commune (je ne me rappelle plus de l'endroit) qui vient d'avoir l'accord de l'ART pour tester sur 162 KM2 le WI-FI haut débit en campagne. Comble du comble, FT se réveil et fait une offre d'équipement ADSL: il leur promet que 'ici à 4 mois, le groupement de commune disposerait de l'ADSL!! Tout ça pour enterrer le truc!! Je trouve ça d'une mesquinerie des plus sournoise!! Tant que les campagnes ne se montrent pas, on ne leur donne rie mais le jour où elles innovent, on essaie de tuer le truc.
    C'est nul, merci FT d'être franc comme un âne qui recul!!

  • PATRICK_
    PATRICK_     

    D'un côté on critique un opérateur pour ses investissements douteux et de l'autre il faudrait gaspiller l'argent du contribuable ou de l'investisseur (dans les 2 cas vous et moi) pour mettre de l'équipement la où il n'y a pas de clients. C'est incohérent.

    Je préfère de loin l'attitude de ces communes ou communautés de communes qui investissent pour attirer les clients, indépendants, artisans, PME et grosses entreprises. L'investissement, faible, crée des emplois et est remboursé au centuple sur 5 ans.

    Cela dit j'espère qu'il y aura toujours des zones blanches : en vallée d'Aspe et dans les autres parcs nationaux, par exemple...

  • vince__
    vince__     

    C'est bizarre, on parle seulement des régions de tête, ce que l'article ne dit pas c'est qu'il existe encore des zones blanches!!
    On en revient toujours à la même chose, c'est M FRIC qui commande. Si vous n'êtes pas dans la bonne région, vous pouvez vous garder votre carte téléphonique!! Je trouve ça scandaleux.

Votre réponse
Postez un commentaire