En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Téléphonie mobile : les pistes d'Arnaud Montebourg

Téléphonie mobile : les pistes d'Arnaud Montebourg
 

Mardi 17 juillet, Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif, recevait les représentants des quatre opérateurs de téléphonie mobile. L'objectif : concilier sauvegarde de l'emploi et performances du secteur.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Michel Merlin
    Michel Merlin     

    Il faut sauvegarder le secteur de la lampe à huile
    ~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-
    Ces arguments pour le "secteur" de la fourniture de téléphonie (mobile ou non) s'appliqueraient aussi bien au "secteur" de la chandelle et de la lampe à huile :

    « C?est inacceptable que dans un secteur (les lampes à huile) où il n?y a pas de compétition internationale, on se retrouve avec des destructions d?emplois »

    « La deuxième piste évoquée par Arnaud Montebourg est le rapatriement sur le sol français (des fabriques de lampes à pétrole) »

    Par contre je suis bien d'accord avec « à la question d?Arnaud Montebourg « que faire pour que vous ne licenciiez pas [?] », les opérateurs ont répondu : « [supprimez] la loi Chatel ». »

    En effet cette soi-disant "loi" (qui n'en est pas une : elle ne serait jamais votée par le peuple ou par des députés réellement choisis par lui) ressemble en fait plutôt à un diktat totalitaire et gauchiste, une ingérence dans les affaires, qui comme tous les actes de micro-management est mal informé, mal réfléchi, superficiel, hypocrite et contre-productif. Comme l'expliquait si bien Ricardo (sur l'exemple IIRC de vente en Angleterre de pommes-de-terre portugaises), de tels diktat (à son époque essentiellement protectionnistes) profitent à quelques puissants en place et nuisent au peuple, comme le rappelle tout aussi judicieusement l'article avec son inter-titre « Le consommateur réglera la facture ».

    Avec de tels mentalités et principes on aurait en effet "sauvegardé" plus longtemps la lampe à huile contre l'électricité, ou la copie manuscrite contre le "vol" que constituait l'imprimerie. Heureusement que les contemporains de Vercigétorix avaient l'esprit plus démocratique et ouvert au progrès que les puissants d'aujourd'hui (qu'ils s'appellent Sarkozy, Montebourg, Kosciusko, Belkacem ou Hollande), sinon ils auraient fait des "commissions de protection du Celte" et interdit et appelé "concurrence déloyale" ou "piraterie" le Latin, les routes, l'écriture, les voitures à cheval, et tous les autres progrès alors présents ou à venir.

    Versailles, Fri 20 Jul 2012 12:11:00 +0200

  • Yvidious
    Yvidious     

    Bien qu'il y a toujours moyen de résilier SANS FRAIS pour des tas de raisons...

  • 94egres
    94egres     

    c'est tout le temps le même chantage avec les opérateurs.. s ils ne peuvent pas nous piquer dans la poche ..ou nous tenir en laisse ils vont pleurer a la mort. Faut savoir que les mobile subventionner sont en fait une manière de nous faire raquer .;en calculant le cout total sur 24 mois, on paye largement plus que si on prend un forfait sans engagement et un mobile ailleur... je l'ai fait, meme pas avec free, et au total je gagne facilement 200 ou 300 ? par rapport à des forfaits subventionnés à 35 ? ou plus et avec un mobile TRES haut de gamme..; l'apport majeur de Free au citoyen a été de lui faire voir le cout réel du service... les consommateurs sont des con...sommateur... bien fait pour eux .. il n y a pas de fatalité

  • grins
    grins     

    Prendre de l'argent au consommateur/contribuable otage pour le redistribuer s'appelle une taxe.
    Pour le moment, c'est le seul moyen que semble envisager le gouvernement pour traiter tous les problèmes. Favoriser l'amélioration des services et de la compétitivité ne semble pas être une option...

  • AMILCAR2
    AMILCAR2     

    Pourquoi Bouygues télécom et SFR n'acceptent pas d'être contactés par mail par leurs clients . D'abord ça laisse une trace écrite dans l'hypothèse où des problèmes naitraient, et surtout, objet de ce message, se passer des personnels des hotlines, parfois plus qu'incompétents; et réliser de substantielles écononomies. Orange le fait déjà, est-il plus intelligent que les autres? Les opérateurs virtuels aussi, le font, et ça marche. C'est d'une simplicité que peut d'esprits critiques trouvent à redire. Qu'en pensent Bouygues et SFR.

  • LolCat
    LolCat     

    "Xavier Niel vient de faire avec son nouveau forfait illimité plus pour le pouvoir d'achat des Français que Nicolas Sarkozy en 5 ans." - Arnaud Montebourg 3:19 AM - 10 Jan 12 via Twitter for iPhone

    https://twitter.com/montebourg/status/156696711413235712

  • Photo73
    Photo73     

    Les 20 centimes, c'est une moyenne, ou 10% de 2 euros de chez Free (donc 10% de tout abonnement) ? Calculé à la louche, donc minimisé.
    Vu que la TVA anti-délocalisations est abandonnée, on aura la contribution téléphonie mobile patriotique.
    Pourquoi ne pas faire venir en France les 10000 interlocuteurs habituels ?

Votre réponse
Postez un commentaire