En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Téléphonie : la minute indivisible pourrait devenir hors la loi

Le rapporteur de la loi sur la confiance en l'économie numérique a ajouté un amendement qui met fin, en téléphonie, à la minute indivisible et aux paliers tarifaires. Une pratique qui permet aujourd'hui aux opérateurs de facturer à leurs clients des communications qu'ils ne consomment pas.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • Michel_
    Michel_     

    Le repondeur "obligatoire" pose 3 problemes :

    1 - Pour le titulaire de la ligne appelée, car sa mise hors service est confidentielle. Perte de temps (et souvent d'argent) pour écouter des correspondants n'ayant pas laissé de message...

    2 - Pour l'appelant qui est obligé de payer sa connexion (minute indivisible ou taxe de connexion) alors qu'il devrai avoir la possibilité de refuser le repondeur.

    3 - Par le délai trop rapide de la mise en oeuvre du répondeur (de l'ordre de 4 sonneries soit 5 secondes) qui ne laisse pas le temps au propriétaire du portable de décrocher -> il doit rappeler -> effet tirelire 2 fois...

    CONCLUSION : La minute INDIVISIBLE ainsi que l'absence de possibilité du PARAMETRAGE de la boite vocale (mise en route trop rapide, passage obligatoire pour l'appelant) constituent une charge indue sur le dos du consommateur...

  • Mansour_
    Mansour_     

    Les opérateurs abusent de la confiance du public en accolant d'office à chaque portable un répondeur. D'ou le coût fixe de connexion, le crédit temps comme la minute indivisible engrangent des coûts inutiles pour les appelants qui tombent sur un répondeur alors qu'ils n'ont pas besoin de laisser un message. L'abus vient du fait que dans certaines formules, il n'est pas possible de désactiver le répondeur. Le plus souvent, le mode de désactivation est confidentiel.

  • jails13
    jails13     

    c est bel et bien du racket, les acteurs du marché des telecom nous enflent depuis des lustres ,iln y aucune concurrence ,a peine sur l adsl et encore ft a fait pression et va obtenir ces changements de prix comme il l entend en fait nous sommes des consommateurs contribuables et c est aussi un probleme car ft a gardé ses vieilles habitudes de nous gratter jusqu au moindre centimes d euros et bouygues et sfr l ont suivi sur ce marché tres tres juteu

  • farton
    farton     

    Que dire de l'appel quand on tombe sur un repondeur
    et qu'on a pas envie de laisser de message, on se fait niker des minutes pour rien, il peut pas sonner oqp ou bien tomber sur un serveur vocal qui nous laisse le choix du style pour laisser un message tapez 1 sinon raccrochez pour ne pas etre facturé
    on est et resterons malheuresement de gros pigeons.

  • olivier_
    olivier_     

    On parle de la minute indivisible, mais que penser des cartes prépayées 10?/15 jours ou autre...
    La télécarte expire aussi maintenant.
    Mais ou sont les cabines à pièces ?
    Les pièces et les billets de banques vont il aussi expirés si on ne les dépense pas avant la date limite ...

  • Fred33_
    Fred33_     

    Moi, ce qui me choque le plus, c'est l'appellation "Crédit Temps" pour ce qui est un Prélèvement forfaitaire, qui non seulement n'offre pas de temps, mais en prend artificiellement et de plus au prix fort. Je ne suis pas totalement contre un forfait de raccordement, mais l'appeler comme ça, c'est vraiment nous prendre pour des gogos !!!

  • le televore
    le televore     

    La minute indivisible n'est rien par rapport au 80% de marge sur les SMS
    Signez SVP la pétition de quechoisir pour faire changer ce monopole :
    http://www.quechoisir.org/Position.jsp?id=Ressources:Positions:22AB5931E74764DCC1256DE5004C0077

    A+
    le televore (.com)
    www.televore.com

  • Mx
    Mx     

    jespere que ca servira a quelque chose!!!!

  • philippe_
    philippe_     

    C'est vrai que le prix d'un service est fixé en fonction de ce que les consommateur sont près à payer.

    Mais pour les SMS, nous sommes dans une situation d'oligopole: 3 fournisseurs de service se partagent le marché et ce n'est l'intérêt d'aucun des trois de commencer à casser les prix.

    C'est un cas où les prix sont maintenus artificiellement haut parce que le consommateur n'a pas d'autre référence.

    Posez-vous donc les deux questions suivantes:
    - Si le prix du SMS diminuait de moitié, enverriez-vous deux fois plus de SMS?
    - A l'heure actuelle vous arrive-t-il de penser "non, je ne vais pas envoyer un SMS ce coup-ci, ça coute trop cher"

  • tonio_
    tonio_     

    Non, ce n'est pas la loi du marché, mais un arrangement dans un marché non concurrenciel ou les 3 acteurs se sont mis d'accord sur les prix: les opérateurs de mobile font des marges très significatives, alors que dans la téléphonie fixe secteur réellement concurrentiel, les marges sont raisonnables.
    Pas difficile à comprendre, et l'état est complice car il en bénéficie (licences, TVA, ...): en d'autre termes, c'est une forme d'impôt déguisé.

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire