En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Techland stoppé dans sa chasse aux pirates

Techland stoppé dans sa chasse aux pirates
 

L'éditeur polonais voulait identifier par leur adresse IP les internautes ayant téléchargé illégalement l'un de ses jeux vidéo. Le tribunal de grande instance de Paris a rejeté sa demande.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • Bile666
    Bile666     

    Bonjour,

    Je suis le représentant de l'Association Razorback et votre commentaire me rend perplexe. Pourriez-vous en dire plus sur le fait que le Conseil d'Etat aurait fait pression sur la CNIL pour accepter les données fournies par Logistep dans le cadre d'une procédure francaise ??

    Je serai particulièrement surpris qu'on puisse accepter des données personnelles collectée illégalement (en Suisse) comme preuves dans un dossier pénal francais.

  • NoNoBiS_35
    NoNoBiS_35     

    Le souci c'est qu'entre temps, la CNIL, sous la pression du conseil d'état à été contrainte à accepter ...

    Une nouvelle plainte, avec ce fait nouveau change completement la donne.

  • vince81
    vince81     

    Grossière erreur dans l'article, à l'époque free a été le seul fai à communiquer les coordonnées de ses abonnés.

    Cependant les firmes ont le droit de se défendre légalement.

  • La Bourrique
    La Bourrique     

    D'autant plus qu'une partie non négligeable des accusés est dans la légalité car ils ont téléchargé la démo, à partir de site spécialisés et autorisés pour ce genre de chose : jeuxvideo.com en l'occurence.

  • DBL8
    DBL8     

    Heureusement qu'il n'a pas eu raison, vous voyez des éditeurs envoyer des courriels ou courriers en vous disant que vous piratez ? Quelle en serait la preuve ? Et surtout la validitée devant les tribunaux, l'éditeur accuserait à tour de bras dans l'espoir de tomber sur des personnes qui seraient influensables. De plus, ce n'est pas sur du tout que les prix baisses.

  • freddo30
    freddo30     

    il ne sagit pas de savoir si c bien ou mal de pirater .
    evidement que le fond et juste . mais c la facon dont techland se defend qui pose probleme .
    1)cela semble plus etre du racquet ou du chantage.
    2)il a plutot tendance a se faire justice tout seul .

  • L'extra terrestre
    L'extra terrestre     

    Il semble que la démarche principale de l'éditeur, soit due aux piratages, si maintenant les utilisateurs légaux devaient boycotter et/ou renvoyer leurs supports originaux ce serait donner raison au PDC qui ne pense qu'à pirater, au détriment :
    1) de l'éditeur
    2) des acheteurs honnêtes
    3) des autres éditeurs qui auraient des raisons, légitime, de boycotter les traductions françaises.

    Il me semble qu'il est dans l'intérêt de tout le monde de laisser la justice faire son devoir et punir les pirates de tout poil que ce soit les téléchargeurs et/ou les sociétés qui se font justice elles mêmes.

    Mon pseudo a été choisi en connaissance de cause, car il semble que je ne suis plus en phase avec le monde !!

  • freddo30
    freddo30     

    et si on le boycotté ?
    ou bien copions nos cd et renvoyont lui tous en meme temps nos originaux ???

Votre réponse
Postez un commentaire