En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Taxe TV publique : des compensations pour les opérateurs et les FAI

Taxe TV publique : des compensations pour les opérateurs et les FAI
 

Eric Besson, secrétaire d'Etat à l'Economie numérique, évoque des contreparties à la taxe de 0,9 % sur le chiffre d'affaires.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • LeGoJac
    LeGoJac     

    Pour compenser une perte de recettes liées à la publicité on va taxer des opérateurs.
    Pour compenser ces taxes...

    On peut retirer l'échelle sur laquelle nos gouvernants sont grimpés. Ils s'accrochent fermement au pinceau.

    Ce que l'on ne ferait pas pour obéir au roi soleil...
    Affligeant et surtout coûteux pour les finances de l'Etat car il faudra bien mettre en place des services pour gérer toutes ces "compensations".

  • jpfr
    jpfr     

    ...les opérateurs en compensation?
    Baisse des charges, allègement d'impôts?
    tout ça fera moins de rentrée d'argent dans les caisses sociales (sécu, retraite...)
    et qui paiera pour compenser les pertes?
    monsieur tout le monde COMME D'HAB!

  • Phy.
    Phy.     

    Sarko est censé être de droite, et la droite est censée être du côté du libéralisme par rapport à la guache du côté du socialisme. Mais c'est vrai que le style Sarko est très interventionniste et assez loin des libéraux purs et durs. Tu as bien raison mais j'avais envie de me défouler un peu en usant des schémas classiques droite / gauche.

  • ac golala
    ac golala     

    Salut , cest moint pour le pouvoir d achat alort .

  • David_S
    David_S     

    Liberalisme ???

    T'as vu ça ou ???

  • Phy.
    Phy.     

    Euh, tu as bien suivi le déroulement ?

    Ce sont les opérateurs qui les premiers ont "menacé" de répercuter la taxe sur les abonnements ; pas content (pouvoir d'achat oblige), Copé les "menace" en retour d'ouvrir une quatrième licence 3G pour stimuler la concurrence et faire baisser les prix. Ca revient de facto à dire "si vous êtes bien gentils et que vous ne répercutez pas la taxe, on vous laissera gentiment vous entendre entre vous pour que les prix ne bougent pas"...

    C'est plutôt ça que je trouve hallucinant... surtout pour un gouvernement qui se réclame du libéralisme. L'ouverture à la concurrence, c'est leur cheval de bataille, ça n'a pas à être une "menace".

    Cela dit, il est vrai qu'on dévie du propos de l'article, qui dit en substance que forcer les gens ne sert pas à grand-chose, et que la négociation pour chercher une solution "gagnant-gagnant" est quand même préférable.

    Mais bon, quand on a un président qui a été si longtemps le premier flic de France, il y a des tics qui sont difficiles à perdre.

  • fred45678
    fred45678     

    Cette histoire de supprimer la publicité à la Tv est hallucinante. Personne n'a rien demandé et du coup, c'est le CONtribuable qui va encore payer !

    En plus, le gouvernement fait pression sur les opérateurs en les menaçants !

  • Phy.
    Phy.     

    Un 4° opérateur de téléphonie mobile en 3G, "menace pour les FAI" ?

    Parce que l'entente illicite constatée depuis des années ne justifie pas assez l'émergence d'un 4° opérateur ?

    Lequel d'ailleurs, serait très probablement un FAI ! Et même sans doute, celui qui n'hésite pas à justifier une hotline qui n'est plus surtaxée mais reste tout autant payante par le fait qu'à défaut, il aurait dû augmenter son légendaire forfait à 29,99 € ?

    Ou alors notre cher gouvernement attribuerait la licence du 4° opérateur 3G à Numéricable ? Ou Bolloré peut-être ?

Votre réponse
Postez un commentaire