En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Pensez-vous que la taxe dite Google soit justifiée ?

Pensez-vous que la taxe dite Google soit justifiée ?
 

Fleur Pellerin reçoit Google France pour, entre autres, évoquer la fiscalité. Soutenez-vous l'action du gouvernement ?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • maghomer10
    maghomer10     

    Ou alors c'est comme si j'écrivais sur quoique ce soit et que au final c'est les pages jaunes qui en rapporte tout le mérite (et le pognon ^^).


    Google ne produit le contenu qu'il affiche.
    Il faut être juste; il se fait de l'argent avec ce système... et bien alors une part pour ceux qui créent le contenu et une part pour ceux qui gèrent le contenant.

    PS: je sais que Google possède un monopole dans les moteurs de recherche mais je trouve bizarre que pour un même service un moteur comme Bing ne soit pas pris en compte (enfin je dis ça parce que moi je n'utilise que lui). Cette taxe ne devrait pas être plus universelle?

  • androsace
    androsace     

    contrairement a ce que vous pensez , la presse ne gagne aucun argent a etre sur google et ce modele au contraire la ruine totalement ... pourquoi payer un journal papier quand on a l'information gratuite ?
    seulement il n'y a pas de gratuité et l'information est travaillée ou mise en ligne par quelqun (qui n'est jamais payé par google ...)
    la rentabilité est détournée par google qui est un parasite qui joue de son image de grand libérateur.

  • tisthah
    tisthah     

    En gros c'est comme si je voulais faire référencer ma boite par les pages jaunes, et si il le font je leur demande une taxe ??!!

  • Snoopen
    Snoopen     

    C'est une question très vague et très complexe.
    Il y a beaucoup de point a prendre en compte.
    Tout dépend des bénéfices engendré et non du nombre de clique. Et dans le milieu de l'informatique tel que Google, les bénéfices sont presque incalculable sur ce domaine de la presse.

    C'est un vrai bourbier sans réel sortie possible. Rien n'est calculable.
    S'ils continuent, ce sera comme la "taxe audiovisuel" : une somme FIXE.

    De plus, actuellement, la presse gagne de l'argent d'être gratuitement sur Google. c'est un bonus dans les deux sens.

  • lvolc
    lvolc     

    On ne vas pas encore donner du fric à cette véritable caste du showbiz et du cinéma qui se croie et qui se veut indispensable.

  • JohnDonut
    JohnDonut     

    Cette taxe est une honte, comme si les média français n'avaient pas suffisamment de moyens de faire de l'argent:

    Il y a les éditions abonnés, payantes, dont les articles aux titres racoleurs sont souvent pleins de fautes et rédigé par des stagiaires

    Et nombre de publicités pullulent sur ces même sites.

    Les éditeurs sont comme les majors dans la musique: ils font tout pour taxer un maximum d'argent dès qu'ils le peuvent et fotn du lobbying auprès du gouvernement.

    Qu'ils remercient Google d'être référencé gratuitement par le moteur de recherche le plus utilisé au monde.

Votre réponse
Postez un commentaire