En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Systèmes anticopie : les associations lancent un appel à témoin

Problèmes de lecture sur les baladeurs laser, sur les platines DVD, sur les autoradios laser... UFC-Que Choisir et la CLCV invitent les consommateurs à signaler tout dysfonctionnement avec les CD-Audio protégés contre la copie.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

53 opinions
  • Shai_Hulud
    Shai_Hulud     

    Comme d'habitude, les personnes les plus pénalisées par toutes ces mesures ne seront pas les vrais "pirates" ki trouveront tjrs un moyen de contourner kelke protection ke ce soit ... mais bel et bien les consommateurs ke l'ont traite de moins en moins en tant ke sommateurs ...

  • bertrand civade
    bertrand civade     

    Il est pour le moins curieux de constater à quel point les chevaliers servants de la libre concurence montent au créneau quand se profile l'ombre d'une perturbation sur leurs pratiques et habitudes.Et dire que ce sont les mêmes qui s'offusques dès qu'un postier se met en grève!!!! Je rève.
    Perso, je télécharge ennormément de zic dont une majorité de GROSSES MERDES sur KAZAA.
    Ceci permet de "gouter" avant d'acheter et nous avons achetés aujourdhui pas moins de 9 albums mon épouse et moi, que je vais m'empresser de riper en mp3 et proposer à des gens qui soit veulent les écouter, soit n'ont pas encore les moyens de les acquerir.
    Ce systèmes fait une promo monstre aux meilleurs et laisse sur la touche les "produits" qu'ils tentent de nous vanter au travers de leurs campagnes de pubs.
    Et si ce débat sur la protection perdure et qu'un jour, et un seul, je ne peut plus riper UN SEUL ALBUM, je jure de mettre mes euros dans...la peinture, un concert de jeunes sans prod, une bouteille de whisky ou n'importe quoi d'autre qui ne serve plus JAMAIS les intérêts de cette industrie...
    C'est quoi ce monde qu'ils prétendent nous imposer? A quand le plat cuisiné qui s'autodétruit si on le met au micro onde plutôt qu'au four, sous prétexte que c'est trop moderne et bien trop facile et rapide????
    A quand les compteurs de copyright dans les slips????

  • Stephane_
    Stephane_     

    Depuis des semaines on entend des rumeurs et des articles parus dans les journaux sepecialisés, faisant etat de poursuites judiciaires ou de factures envoyés à des internautes ayant telechargé des logiciels, photo et musiquue en MP3 sur kazaa.
    Je croyais que des resaux tels que kazaa detenaient le droit de diffuser ces fichiers, pensez vous que c'est la meilleure façon avec la quelle les editeurs de log. et les magnats du media peuvent eradiquer cette pratique?

  • F@bb
    F@bb     

    J'ai honte !
    J'ai serré deux noeuds, pas l'heureux fer !

  • Cristy
    Cristy     

    Tu dis "dont ils n’auraient autrement pas entendu parlé"
    Alors, je te laisse aussi corriger les erreurs d’orthographe.

  • Mjd
    Mjd     

    Il est vrai que l'échange standard d'un CD, d'un logiciel, d'une marchandise ou même d'un matériel de toute sorte doit être remplacé par le fournisseur, celà fait partie de la règlementation en matière commerciale, mais ce cas n'est valable pour que dans le cadre d'un défaut particulier, mais il n'est pas prévu pour une détérioration par accident, par vétusté ou manoeuvre anormale. C'est justement dans ces derniers que l'on devrait pouvoir bénéficier de cet avantage, puisque les constructeurs mettent un obstacle délibéré à toute forme de copie de sauvegarde. Il devrait y avoir à la limite la possibilité de faire au moins une sauvegarde, dans la mesure où ils nous interdisent la possibilité de copie. Avec une telle disposition il ne faut pas s'étonner s'il y a recrudescence de piratage par quelques moyens que se soit.

  • Benoit_
    Benoit_     

    Tout ça pour dire que la meilleure manière de lutter contre le piratage est d'offrir un service similaire mais en mieux. Il faut avouer que télécharger un album sur internet musique par musique est pénible, et des musiques ne sont pas au même niveau sonore d'autres sautent etc...
    La solution est dans le prix et la diversité musicale offerte.

  • Benoit_
    Benoit_     

    Je suis également d'accord, en lisant des rapports de maison de disque et en étudiant les comptes on remarque que les maisons de disque ne se portent pas toutes si mal que ça. Certes elle diversifient leurs activités mais je ne donnerais pas ma main à couper que la musique n'est plus lucrative. On lis souvent que seulement un album sur dix est rentable (ou moins, je n'ai plus les chiffres en tête) mais je pense que c'est dû au phénomène de diversification de la demande. Pour ça ou peut reprocher (mais est-ce reprochable puique c'est le but d'Internet) que le P2P permet aux consommateur d'avoir accès à un répertoire vaste de musique et souvent de la musique très difficilement disponible (ayant vécu en Colombie, j'ai retrouvé des musiques que j'aimais mais j'avais d'abord en vain chercher chez des distributeurs).
    A mon humble avis, Internet permet de distribuer de la musique à un coup marginal proche de zéro (ça vient pas de moi, plusieurs études vont dans ce sens) alors pourquoi pas offir moins cher plus de musique, plus variée. Ce serait l'occasion de créer peut-être un attachement à la marque en offrant des meilleurs prix, des options de téléchargement en plus (dans le genre des portables qui ont des offres différentes alors que le service est le même, téléphoner). Des artistes pourrait très bien se faire distribuer auprès de plusieurs maisons de disque sur Internet (puisque c'est moins cher de distribuer sur Internet) mais certains sites seraient plus fréquentés que d'autres (pour ces mêmes facilités). Le client d'internet est impatient et exigeant. Auparavant on s'attachait plus à un groupe et on attendais la sortie du disque devant le disquaire...

  • F@bb
    F@bb     

    Je ne pense pas que des preuves chiffrees circulent librement. Mais cette idee fait consensus, et les maisons de disques doivent certainement disposer d'enquetes appropriees (tu peux essayer de leur demander pour ton memoire).
    Prenons mon cas, par exemple. Je fais partie des deux mondes... je developpe un systeme de detection de copie pirate pour une societe europeenne...et je telecharge des mp3 et fais des copies (de sauvegarde, il va sans dire) de certains CD... Ce qui ne m'empeche pas (au contraire) d'acheter 2-3 CD par mois. Par contre, il est vrai que j'ai tendance a attendre les reeditions des albums que j'aime bien avant de les acheter.

    Maintenant, concernant les majors, si elles lancent une guerre meutriere contre les sites d'echanges, ce n'est pas par soucis ethique ou pour le bien des auteurs... C'est parce qu'elles veulent en croquer elles aussi. Tu n'as pas idee (moi, un peu plus) des sommes qui sont investies en R&D (d'ou les prix des CD...) par ces boites pour proposer des services sur internet... Mais le maitre mot n'est plus "copy protection" (tout le monde sait que c'est inefficace), mais "copy detection" (juste histoire de traquer les grands mechants, pas les particuliers qui passe une copie a leurs potes)... et les methodes en developpement sont applicables/transferables a TOUT support musical, du CD au MP3, en passant par le DVD ou une bonne vieille cassette audio...
    ca laisse reveur, hein ?

  • stef3272
    stef3272     

    ET oui c'est une petite révolution technologique : les voitures ne sont pas toutes capables de lire les cd...en 2003 quand même il faudrait que les dirigeants de maison de disques arretent de fumer...

Lire la suite des opinions (53)

Votre réponse
Postez un commentaire