En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Surveillance : une plainte contre le Prism français classée sans suite

Mis à jour le
Pour le parquet, les surveillances et interceptions effectuées par la DGSE sont toutes justifiées.
 
Pour le parquet, les surveillances et interceptions effectuées par la DGSE sont toutes justifiées. - Pour le parquet, les surveillances et interceptions effectuées par la DGSE sont toutes justifiées.

La plainte déposée par deux ONG contre le système d'écoutes et de surveillance de la DGSE a été classée sans suite par le parquet. Selon lui, il n'y a pas eu d'infraction.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • LeCousinDeMaCousine
    LeCousinDeMaCousine     

    Un prisme sert à séparer les couleurs ce n'est pas ce qu'on veut faire.

  • marsu0lami
    marsu0lami     

    Lagaffe, faudrait faire rapidement comprendre à Boulier qu'il s'agit de la mi-temps USA vs Chine-Russie. On fera le décompte plus tard si nous ne finissons pas sous les décombres de la maison France. Signé Lebrac , Prunelle et De Mesmeaker

  • LeCousinDeMaCousine
    LeCousinDeMaCousine     

    Le lecteur n'est pas obligé de connaître Prism ni tous les systèmes similaires que vous ne citez pas pour comprendre ce dont il s'agit: Du nouveau système de surveillance français .

  • tartempion1
    tartempion1     

    Comprend pas trop là, c'est quoi cette "norme nationale" ?? elle sort d'où ? on applique la même règle pour les autres infractions "dans la norme nationale" ??

  • LeCousinDeMaCousine
    LeCousinDeMaCousine     

    Seul un terroriste arrêté pourra se plaindre d'avoir été écouté. Mais il aura certainement mieux à faire pour sa défense...

Votre réponse
Postez un commentaire