En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

« Sur Internet, il manque des règles de conduite »

Mis à jour le
« Sur Internet, il manque des règles de conduite »
 

Dans son livre La Face cachée du Net, Xavier Malbreil explore les aspects peu reluisants ou simplement méconnus du Web.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • Franck_12
    Franck_12     

    Si ce personnage regarde ailleur que son écran, il verra que dans la vraie vie c'est encore pire. Faut-il pour cela exiger l'ouverture systématique de tous les colis et courriers, l'écoute de toutes le communications, l'analyse de toutes les dépenses, la pose généralisée de caméra de surveillance,....
    Internet reste un mode d'échange d'informations et non pas un lieu de vie. Avec lui Matrix va devenir une réalité !!

  • antidote44200
    antidote44200     

    La démocratie peut être aussi une dictature exercée par un groupe d'hommes

  • XavierMalbreil
    XavierMalbreil     

    Le problème, avec la netiquette, que je connais fort bien par ailleurs, c'est qu'elle n'a aucun caractère obligatoire, et que bien peu de nouveaux internautes en entendent parler.
    Je me souviens d'un stage d'informatique auquel je participais, il y a bien bien longtemps, et où le formateur nous faisant installer Internet Explorer nous déclara après quelques clics "voilà vous êtes des internautes", de façon assez théâtrale... Mais jamais il ne dit à quiconque qu'existait une netiquette!
    Je pense qu'à peu près tous les stages de formation au Net se passent à peu près de la même manière, et que par ailleurs tous les utilisateurs qui prennent en main un ordinateur, puis se connectent tout seul, ne tomberont sur la netiquette qu'avec beaucoup de chance!
    Le vrai problème, à mon sens, c'est que ni les hébergeurs de sites, ni les pourvoyeurs d'accès, ni les sites marchands, et encore moins les fabricants de matériels ne prennent leur responsabilité. Or, ce sont eux qui
    - retirent un bénéfice pécunier du Net
    - auraient tout pouvoir de faire prendre conscience aux internautes des dangers et des limites du Net.
    Ce sont donc eux qui devraient assurer une première régulation du Net.
    Faute de quoi, on risque malheureusement d'arriver au modèle chinois, parfaitement antidémocratique, et assomant à souhait...
    Xavier Malbreil

  • roselan
    roselan     

    butinant plusieurs heures heures par jours depuis... 1994, je peux confirmer que horreurs (sites macabres), escroqueries, prostitution et autres sont là depuis le tout début.

    Mais les seules personnes explorant la toiles avaient une certain recul, et était aventureuses.

    C'était un échappatoire au carcan de la société.

    L'accès s'est depuis démocratisé, et le net devient le reflets de notre société. Le côté malsain du net était le prix a payer pour cette liberté extraordinaire.

    J'étais conscient depuis le début que cette ilot de liberté serait temporaire. L'un et l'autre vont disparaitre, le réseau éclatera sans doute en différente entité (nationales et/ou commerciales).

    Déjà maintenant, je me dis que le net ETAIT une belle aventure...

  • Piloufas
    Piloufas     

    La Netiquette est retranscrite dans une RFC (Request For Comments) par l'IETF (http://www.ietf.org/overview.html).

    Elle n'est pas faite par tel ou tel gouvernement, mais par les utilisateurs expérimentés de l'Internet, pour aider les nouveaux utilisateurs de l'Internet à comprendre les usages et fonctionnements du réseau et faire un usage responsable de l'Internet.

    L'erreur est de penser :

    - que pour qu'il existe des "règles de conduite" il faut mettre un policier derrière chaque internaute et légiférer,

    - qu'on ne peux pas éduquer les internautes avec des règles de bon sens, de précaution, et de savoir vivre

    - qu'en tant qu'internaute, avec l'Internet devenu un produit de grande consommation, on peut se passer d'en comprendre les usages et ses règles de fonctionnement, ou que l'on croit "tout savoir", parce qu'on sait cliquer et taper sur un clavier

    http://tools.ietf.org/html/rfc1855

    Ce document date de 1995. La partie 4 mériterait d'être mise à jour et développée.

    Rien ne vous empêche de proposer des modifications à l'IETF et de lancer la discussion.

  • warrior-29
    warrior-29     

    Oh oui il y a une différence!!

    la démocratie "cause toujours tu m'intéresses" fait que ceux qui recoivent et sont intéressés relaient, amplifie quand c'est important. Quand çà ne l'est pas, çà meurt tout seul. Tout est dans le niveau de culture de celui qui lit !! et son sens critique.. SZi l'on croit tout ce qui est écrit ( journaux, internet ) ou entendu ( radio) ou vu ( télé , video internet) on peut être déboussolé... IL ya 220 ans, on a dit "pas de liberté pour les ennemis de la liberté" ( Chénier ou ST JUST ??) dans l'année quia suivi c'était la TERREUR!!
    Je préfère la démocratie ( moins muvais des systèmes politiques...)

  • oxid
    oxid     

    Mais quelle répartie !

  • pasdecerveau
    pasdecerveau     

    les internautes se permettent des choses, qu'il ne feraient pas dans la vraie vie, en premier lieu ; se cacher derrière un pseudo, puis réagir aux actualité et faire semblant de s' y connaitre, sans parler des insultes, que tout l'monde peuvent lire, et donc s'émouvoir, internet est un outil, mais son utilisation est le reflet de l'homme en mal de puissance et de fantasme

  • filozoff
    filozoff     

    En fait on voit maintenant apparaitre une nouvelle variante : la Démocratie Totalitaire . D' abord locale, elle devrait s'étendre au monde entier , c' est le Nouvel Ordre Mondial , assez bien prévu par Aldous Huxley (Le Meilleur des mondes ).

  • moder
    moder     

    internet c'est du virtuel,les horreurs font rire(decapitation,accident de la route etc...),dans les blogs enormement de fake(faux profils)ou des gens s'inventent une vie qu'ils n'ont pas et en fantasment une autre bien plus commerciale.tout s'achete et tout se vend.le net est une espece de no man's land virtuel ou l'on est ou on trouve ce que l'on veut...ou plutot ce que l'on desire.sur second life,les gros sont maigres,les moches sont beaux etc...le net n'est pas cette fenetre pleine de promesses ouverte sur le monde.il isole les gens de la réalité et les enfonce dans la solitude et la peur des autres.on communique par interfaces de plus en plus rapides.derriere son clavier on est le maitre de ce que l'on envoie,on peut mentir,insulter,provoquer etc...
    autant d'infos que d'intox sur le net,meme les journalistes se font avoir en rapportant de fausses rumeurs qu'ils n'ont pas verifié,tellement la primeur d'une info est devenue capitale.
    on veut tout et vite,le net est l'outil idéal pour ça.
    comment metre en place des regles de bonne conduite lorsqu'on a à faire a autant de monde?ça me parait utopique,la lutte contre les virus a travers le monde en est un bel exemple.

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire