En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Sun choisit Solaris pour faire de l'ombre à Linux

Les tarifs du système d'exploitation Unix s'alignent sur ceux de Red Hat. Solaris devient gratuit, le support sera en sus.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • antonio_
    antonio_     

    Windows 2006 sera surement gratuit.

    Toute la concurence de Microsoft a interrêt à maintenir ce modèle économique, car ils savent que Microsoft sera le dernier à reconnaitre la viabilité de ce modèle économique, et quand il le fera ce sera trop tard, les parts de marché auront trouvé preneurs.

    Microsoft avait essayé de tuer Internet car il savait quil ne pourrai pas controler ce canal de distribution "Internet n'a pas d'avenir".

    Aujoud'hui c'est Internet qui permet a Linux concurencer Windows,sans avoir derrière la collosale force commerciale de Microsoft.

    Internet permet la distribution avec une vitesse incroyable et un coût ridicule, exemple FireFox.

    L'alliance du software gratuit et Internet est impossible de concurencer.


    Depuis longtemps je suis convaicu que dans le futur le Linux plus vendu sera celui de Microsoft.

  • antonio_
    antonio_     

    Internet a été l'ouvre-boites de la coupole mise par Microsoft sur le marché des Systemes d'exploitations.
    Microsoft avait un réseau de distribution impossible d'égaler pour la concurence qui était trop loin du leader. Internet a permis la distribution et la promotion de Linux à un prix sans concurence. Laisser cette forme de distribution seulement à Linux est la mort assurée pour Windows à moyen terme, mais à court terme c'est la mort des autres systèmes d'exploitation moins diffusés, donc d'Unix.

    Sun entre dans la course juste quand les grands comptes commencent à annoncer que Linux est prêt à gérer leurs serveurs. Est si c'est vrai que Sun représente 60% des serveurs c'est la mort de Sun qui est annoncée par les grands comptes.

    Essayer Linux est gratuit. Donc chaque jour qui passe
    il sera plus dificil d'affirmer que Linux est réservé aux étudiants. Les PMEs essayent Linux et sont convaincus par leurs propres tests. Microsoft a d'ailleur, depuis quelque temps cessé son discours agressif, vis à vis de Linux.

  • Alex_
    Alex_     

    ce n'est pas de l'humour, ce système d'exploitation doit etre très efficace.
    Je pense que je vais m'acheter d'occasion une ancienne machine SUN pour me former.
    Le problème de l'informatique c'est que le système d'exploitation Windows fait beaucoup d'ombre aux autres O.S.
    Ce qui m'interesse dans une station de travail, c'est qu'elle fonctionne et quelle soit fiable et sans "gadget".
    Ma machine personelle fonctionne sous Debian GNU/Linux et j'en suis sattisfait.
    Si quelqu'un d'entre vous sait ou l'on peut voir des stations de travail fonctionner sous Solaris, je suis prenneur.

  • mollouck
    mollouck     

    Tu as l'air ironique en parlant d'efficacité de SUN.
    Sache que SUN c'est 60 % de part de marché des serveurs.
    Je ne prends très peu de risques en disant que nous sommes en train de surfer et de "tchatter" (rur 01.net.com) sur des machines SUN...

  • Alex_
    Alex_     

    mais je pense que Sun ne vise pas le marché des particuliers.
    Personnellement, je n'ai jamais vu une machine fonctionner sous SUN. L'efficacité et la stabilité doivent etre redoutable!

  • Younnisk
    Younnisk     

    Bon SUN profite du passageen mode payant de Red Hat Linux pour offrir Solaris sur Intel et Sparc. L'idée est interessante, mais est-ce que ça prendra ? Pour les entreprises et administrations probablement, pour le particulier, c'est moins sur. Il existe des alternatifs pour les aficionados de Red Hat dont Fedora ou n'importe quelle autre distrib. Peut être l'occasion pour beaucoup de découvrir Debian ?
    Enfin, quoi qu'il en soit, il faut soutenir ce genre d'initiative.

Votre réponse
Postez un commentaire