En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

SOS-hadopi.fr bientôt à la rescousse des internautes

Mis à jour le
SOS-hadopi.fr bientôt à la rescousse des internautes
 

Ce site proposera dans quelques jours un service d’assistance aux internautes menacés d’amendes ou de déconnexion par la Hadopi. Ses créateurs s’opposent aux logiciels de sécurisation voulus par le gouvernement.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

26 opinions
  • kernings
    kernings     

    Pour info il existe déjà un site du même genre : http://www.avocadopi.com/

  • linkfactory.tv
    linkfactory.tv     

    61 personnes n'aiment pas HADOPI : http://linkfactory.tv

  • deadend
    deadend     

    Et si la seule alternative c'était de dire adieu aux voyous de la politique en même temps qu'à ceux du show bizz commercial en allant se rincer les oreilles du coté de la musique libre http://www.horsnorme.org http://www.necktar.info http://www.dogmazic.net http://www.archive.org

  • Limi
    Limi     

    Merci à l'équipe SOS Halte Au Pire de venir nous protéger. Vous êtes le véritable Zorro Web.

  • Nacyl
    Nacyl     

    En effet mais pour les gros uploaders, ils sont moins facile à traquer que le Français moyen qui va télécharger le dernier "tube" de la téléréalité...

    Là où c'est le plus "drôle" c'est que quand il s'agit d'un parti politique qui duplique des DVDs, on assiste à des arrangements entre "amis".

    Qui a dit qu'il y avait deux poids deux mesures ?

  • juju7285
    juju7285     

    Oui Nacyl je suis d'accord avec toi.
    Le téléchargement illégal, qu'il soit en upload ou en download, est répréhensible par plusieurs lois.

    Mais pour reprendre l'analogie du trafic de stupéfiants il est plus intéressent de trouver le dealer ( et si possible celui tout en haut de l'échelle ) plutôt que tous les consommateurs.
    L'inconvénient du P2P (ou plutôt l'aubaine pour les instigateurs de toutes ces lois ridicules) c'est que les consommateurs deviennent à leurs tours dealeurs, ce qui fait que tous les utilisateurs utilisant illégalement le P2P sont susceptibles de recevoir une amande.

    Mais il est plus lucratif, et médiatiquement plus justifiable, de mettre une grosse amande à un uploader qui met plus de 6 series tv par jour à disposition (source http://www.numerama.com/magazine/15623-comment-bittorrent-et-ses-utilisateurs-ont-ete-traques-par-l-inria.html). A condition que cette personne habite sur le territoire français bien sûr.

  • bdbdb
    bdbdb     

    "Quand on voit la qualité des hotlines pour des questions de base, on imagine bien que pour ces question là elles seront vite larguées..."

    Pas faux, il suffit juste que l'Hadopi soit aussi obligé de passer par les Hotlines des FAI pour faire correspondre IP avec nom, adresse, pour laisser tomber toutes procédures, tellement ils deviendront chèvre... ;-)

  • Nacyl
    Nacyl     

    Les deux sont a priori sanctionnés par la loi (et même par plusieurs lois...) mais il est plus facile de sanctionner tout le monde que de faire le tri.

    Tu peux comparer ça à l'usage de stupéfiants.

    La vente de stupéfiants est un délit mais l'usage aussi...

    J'ai juste une question qui me turlupine, les prisons de ce pays sont déjà pleines à craquer, on va faire quoi de ces "vilains pirates plombeurs d'industries" une fois passés devant les juges ?

    Les remettre en liberté surveillée ?

    Ça tombe bien, c'est un sujet qui fait débat en ce moment...

  • Nacyl
    Nacyl     

    Heureusement que ça discute !
    Pour ce qui est de ton point de vue, tu peux rêver, même si le "piratage" baisse, ça ne signifie pas que les ventes vont augmenter donc pour ce qui est du revenu associé, ça risque de ne pas changer grand chose.
    Maintenant, plus que du revenu des artistes, c'est de l'atteinte à la démocratie que représente cette loi dont il faut discuter encore et encore.

    Si tu veux un exemple, faire en sorte que devant un tribunal, la preuve soit celle de la culpabilité et non celle de l'innocence.

  • juju7285
    juju7285     

    Bonjour à tous,

    Corrigez moi si je me trompe, mais il me semble que ce qui est surveillé et sanctionné par la loi Hadopi, c'est la mise a disposition (upload) sur le net de contenus protégés par droits d'auteurs.

    Donc, dans la mesure ou le "download" est beaucoup plus fréquent que l'"upload" il est peut-être plus facile de prouver son innocence ( et oui je suis d'accord avec vous tous, nous sommes dans un pays où il y a environ 64 millions d'habitants/suspects jusqu'a ce qu'on puisse prouver le contraire , totalement inadmissible).

    Comme le suggérait Nacyl, notre FAI possède une trace de notre activité internet.
    Si le citoyen visé (et donc forcément criminel aux yeux de l'état) n'avait pas d'upload à la date/heure/minute/seconde indiquée par la hadopi, ce "serial killer" de droit d'auteur devient donc innocent.

    Tout cela à condition que mon premier paragraphe soit juste. La rédaction peut-elle le confirmer?

Lire la suite des opinions (26)

Votre réponse
Postez un commentaire