En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Sondage : Que pensez-vous de la fin des e-mails en entreprise ?

Sondage : Que pensez-vous de la fin des e-mails en entreprise ?
 

Atos Origin veut supprimer d'ici à trois ans tout courriel interne au motif que les salariés passent 10 à 20 heures par semaine à les lire.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • quarantined
    quarantined     

    les systèmes émail d'entreprises servent de fourre tout, messagerie instantané, diffusion de documentation officiel, mais surtout génèrent des surcouts et pertes de productivités importantes.

    Les fondamentaux de la créations de documentations ont été oublies, plus personne ne sait ce qu'est un serveur documentaire, les instruit pensent que c'est un serveur de fichier! ,plus personne ne sait ce qu'est un processus de diffusion de documentation, ni même un système qualité...

  • quicequoi
    quicequoi     

    Bonjour à tous,

    Les outils de travaux collaboratifs sont déjà sur nos bureaux, encore peu ou mal utilisés je l'admet.
    Les réseaux "sociaux" d'entreprise arrivent à grand pas, à nous de profiter de cette opportunité. De fait tous ont accès à l'information en plus les deux personnes communiquant entre elles(transmission d'information et de connaissance, transparence, suivi de dossier à tous moment sans avoir à interpeller qui que ce soit pour disposer des dernières versions).

    Quand a imprimer un graph pour l'apporter à un collègue... cet argument manque de recul à mon sens.
    Qui envoi des photos par email? qui les imprime pour les montrer directement? De moins en moins de personne, nous utilisons des réseaux sociaux ou des outils de partage en ligne. Il nous reste à appliquer à l'entreprise ce que nous faisons déjà à la maison.

    L'entreprise aujourd'hui suit les évolutions des utilisateurs (c'était le contraire il y a quelques années c'est ca qui est drôle)

    Ne pas avoir peur du progret, bien au contraire. Bien sur de fait, tous voient ce que vous faite (celon leurs droits) ou ce que vous ne faites pas...
    Je pense que c'est surtout ca qui effrait...

  • l.hooq
    l.hooq     

    Mail, messagerie instantanée, téléphone ne se concurrencent pas mais se complètent.
    Si je reçois un mail d'un client et que je veux le diffuser aux autres membres du projet, je fais comment sans mail interne, Mr Breton ? je l'envoie par Communicator? vraiment lourdingue !
    Le mail permet de filtrer, de mettre en attente. Communicator va vous harceler toutes les 2 secondes et vous interrompre dans votre travail. Se mettre en offline ? les gens vont faire la queue devant votre bureau !!
    Protéger moi d'avoir un tel patron.

  • Jean le Belge
    Jean le Belge     

    Je crois que le fait le plus important est d'utiliser le bon outil. Lorsqu'on envoie un mail, on ne sait jamais quand il sera lui. J'ai envoyé un mail hier vers 7h30 pour signaler mon absence pour maladie. J'ai reçu un avis de lecture de mon responsable aujourd'hui à 8h. Mais il me demande de prévenir immédiatement. Si je peux voir qui est en ligne, je sais qui verra mon message. Il y a des avantages et des inconvénients à tous les outils. Le tout est de les utiliser de manière responsable. Je préfère que deux collègue chattent silencieusement plutôt que de discuter bruyamment dans le bureau alors que je suis au téléphone avec l'extérieur.

  • philcop
    philcop     

    ... la vue ! Les décideurs ont la vue courte, des certitudes établies et des envies de laisser une trace. Donc font des annonces à) l'emporte pièce. Le mail, c'est devenu pour ceux qui savent travailler un outil indispensable. Création de dossiers, liens vers les outils en ligne collaboratifs, le tout complété par la messagerie instantanée, le téléphone... Et donc les clients n'auront qu'à tchatter, on répondrait sans réfléchir ? Ou on laissera les fenêtres clignoter dans le vide ? Il peut arriver de prendre des semaines de retard, de les rattrapper en classant les priorités... vous faites ça comme le dit Arthos > vous recréez une messagerie !

  • C23
    C23     

    il est tres souvent préférable d'avoir une personne en face de soi pour disctuer d'un sujet, en encore plus facilement devant un café.

    C'est sur, qd un faut envoyer un graphique ou un document à qq'un, il vaut mieux utiliser le mail.

    Mais utiliser le mail en tant que :
    - archivage de trucs officiels internes (pas la comm avec des personnes extérieurs car c'est different)
    - gerer les demandes de collegues en mode "ticket". Ca fait ping pong, et ca emm. tout le monde qd ya plein de gens en copie.
    - envoyer des mails "Pour Action" alors que le contenu est incompréhensible. C'est la certitude que le mail va pourrir au moins 2 ou 3 jours, avant que le mec reponde à coté de la plaque.

    Et j'en passe.
    Si vous devez garder tous vos mails internes pour les archiver au cas où, c'est qu'ils vous manque une solution technique où vous pouvez placer votre info, et la retrouver 2 ans plus tard (utiliser un wiki ou une knowledge base).

    Si c'est un mail entre deux personnes et qu'il ya plusieurs echanges, c'est soit une demande pour un avis/conseil, soit un incident. Ce ping pong peut etre resolu par une msg instantanée, ou par un "je vais voir mon collegue à son bureau". La satisfaction des deux personnes s'en trouve vraiment meilleure, et au final la productivité accroit, meme si c'est diffilement chiffrable/imaginable par les dirigeants, car c'est trop subjectif.

    Perso, j'ai remarqué que qd vous demandez un avis à une large audience, disons 50 personnes, si vous envoyez votre question en utilisant une liste de distribution, vous avez, imaginons 20% de réponses. Si vous envoyez le meme mail 50 fois nominativement, vous allez surement faire grimper votre ratio à 75% voire plus, ca demontre bien qu'il ya un pb de ciblage dans cette technologie!

    Moi je fais le choix de ne pas tout archiver et j'efface un paquet de mails des que je les recois si je suis sur qu'il y a de grandes chances que je ne me rappelle plus du contenu apres 1 mois. L'information est périssable, il faut savoir vivre avec cette idée.

    Certains livres scientifiques ne sont pas réédités, tant pis, on perd ce savoir. Qq'un d'autre retrouvera ces infos en faisant de la recherche 10 ans plus tard. Mais voila, c'est comme ca la vie.

  • Un EX
    Un EX     

    J ai pu travailler chez atos et ils ne sont pas du genre a faire ce genre de chose par pure esprit humaniste, je trouve que la dernière intuition est la plus réel.

  • tyranausor
    tyranausor     

    Le supprimer définitivement? Non! Je ne travail pas encore, mais, avec mes stages que j'ai eu, les mails sont incontournables! Il suffit toutes fois d'avoir un logiciel anti-spam très puissant sur le serveur mail avec un capatcha afin d'éviter les e-mails envoyés en masse et d'en avoir un muni à sa boîte pour éliminer les récalcitrants. C'est toutefois mieux que de s'échanger trois tonnes de feuilles pour encombrer inutilement les archives de la boîte!

  • c@ssoulet
    c@ssoulet     

    Il manque un item: débile.

    Si, plutôt que d'envoyer un graphique par mail + un petit commentaire à un collègue, je doit l'imprimer, me lever, trouver mon collègue (coup de fil: t'es dans ton bureau? oui? Bouge pas, j'arrive), et en discuter de vive voix, je ne vois pas trop ou est le temps gagné.

    Mais bon, si Atos croit augmenter sa productivité en favorisant la communication directe entre ses salariés, la consommation de café qui va avec, les discussions sur le dernier match ou le cul de la stagiaire, laissons les se planter. Ca fera des contrats pour les autres.

Votre réponse
Postez un commentaire