En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

SMS : minimessages, mais grands écarts de prix

Une étude de l'ART montre la grande disparité du prix des SMS en Europe qui ont rapporté 12 milliards d'euros aux opérateurs en 2002. La France se situe dans la moyenne avec un tarif de 15 centimes par message.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • WindMastr
    WindMastr     

    Je suis pas d'accord avec toi. Tu sais les portables ont évolué et maintenant tu peux même les éteindre ;-) Alors si tu ne souhaite pas être ennuyé tu n'as qu'à l'éteindre et tu ne l'entendra plus. Ensuite libre à toi d'en acheter un ou non. Dans tous les cas, je trouve moi que les sms sont très pratiques quand t'as ta femme à l'autre bout de la france et que tu souhaite l'informer d'une nouvelle. Ou alors quand tu souhaite prendre des nouvelles et que tu n'arrive pas à joindre la personne. Ou même pour lancer une invitation...
    Alors ne pas aimer c'est une chose, mais devenir extrêmiste c'en est une autre...

  • dark1234
    dark1234     

    Vive le progrès.
    Bientôt vous pourrez vous faire emmerder par les portable partout où vous irez, sur la plage, aux toilettes, pendant la sieste, au cinéma...
    Cette nuisance sociale majeure envahit tout.
    Bientôt les premières fractures du crâne des gens qui se baladent dans la rue le nez dans leur portable.
    Vive le SMS à 10 euros et la minute de com de 50.
    On vit une époque formidable.

  • rico_
    rico_     

    C'est fou cette crédulité ... bien sur que les opérateurs mobiles s'entendent ! ils sont trois !

    c'est pas de la concurrence c'est de l'acoquinage ...

Votre réponse
Postez un commentaire