En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Siemens cède ses téléphones mobiles au taïwanais BenQ

Le groupe allemand renonce à la fabrication de téléphones portables et prend 2,5 % du capital de BenQ, ex-filiale du groupe informatique taïwanais Acer.

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Marzolf
    Marzolf     

    Nokia y viendra comme les autres. C'est une question de temps.

    Quant à Sendo, il est surtout focalisé sur le marché britannique, il est un peu moins concerné...

  • GilGaMuSh
    GilGaMuSh     

    Après Philips, Alcatel, c'est maintenant Siemens...
    Et demain? Je rappel qu'il ne reste plus que 3 grands constructeurs européens : Sagem, Sendo, et Nokia.
    Sendo on en entend plus parlé. Sagem pourra toujours se contenter du marché français. Quand à Nokia, il est menacé par l'arrivée en force des fabricants asiatiques et corréens : Samsung, LG, BenQ etc...

Votre réponse
Postez un commentaire