En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Shutdown : petites histoires de la high tech et du blocage budgétaire américain

Mis à jour le
Shutdown : petites histoires de la high tech et du blocage budgétaire américain
 
Shutdown : petites histoires de la high tech et du blocage budgétaire américain - Shutdown : petites histoires de la high tech et du blocage budgétaire américain

Pendant plus de quinze jours, le gouvernement fédéral américain a été mis en pause pour raison budgétaire. Un vide qui a eu des répercussions sur la high tech et la Silicon Valley américaine, du plus lourd ou plus léger?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Kitzbuehl
    Kitzbuehl     

    80% des américains condamnent l'attitude du Congrés lors du shutdown. Lequel Congrés a fait face à une ultra-minorité : les Tea Party extrémistes, nationalistes et racistes. Nous pouvons faire le paralelle avec la situation actuelle et à venir de la France. Notre gouvernement s'enferme dans une tour d'ivoire condamné qu'il est par les trois quarts de la population ouvrant grand le chemin menant à un Etat totalitaire avec des lois comme LOPPSI qui n'est qu'un Patriot Act qui ne dit pas son nom. Est-il nécessaire de rappeler que Edward Snowden est recherché mort ou vif par la NSA et la CIA pour avoir rendu public l'outil le plus totalitaire jamais mis au point ? Doit-on préciser que le Général Alexander démissionaire a reconnu que le dispositif PRISM n'a, au contraire de ses précédentes déclarations faites sous la pression devant le Congrés, permis d'éviter qu'un ou deux attentats au lieu des 57 avancés en 15 ans d'existence ? Cet état de fait passe malheureusement dans les moeurs comme un mal nécessaire ce qui en dit long sur ce que risque fort d'être le prochain gouvernement français élu par moins de la moitié de la population en âge de voter. Futur gouvernement qui achèvera définitivement la démocratie du pays des droits de l'homme et du citoyen, laquelle démocratie est battue en brèche avec des affaires tel que Karachi où il aura fallu attendre 10 ans pour apprendre qu'Al-Qaeda n'a rien à y voir mais est le résultat de 20 ans de corruption, d'abus de biens sociaux et d'emplois fictifs de nos politiques. Combien d'autres attentats sont imputés à des nébuleuses terroristes alors qu'ils sont en majorité le fait des services secrets de nos "démocraties" tel l' Italie lors des années de plomb néo-fascistes pour assoir leur domination/pouvoir ?

Votre réponse
Postez un commentaire