En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Selon l'Adami, les artistes ne touchent presque rien sur la musique dématérialisée

Mis à jour le
Selon l'Adami, les artistes ne touchent presque rien sur la musique dématérialisée
 

Des chiffres publiés par l'Adami révèlent les revenus des artistes sur les ventes de CD physiques, sur les albums dématérialisés et sur le streaming.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • tartempion1
    tartempion1     

    la différence de taux de rémunération de l'interprète en fonction du support.Pas évident de justifier ça. Faut il moins de talent pour interpréter une chanson sur un mp3 que sur un CD ? A vos claviers messieurs des Majors, on attend vos justifications

  • marmaduc
    marmaduc     

    À l'époque du "Mega" originel (regrouppant Megaupload, Megavideo, et un tas de "Megatrucs"), un projet de musique en ligne où 90% des revenus seraient revenus aux artistes...

    Peu de temps après, le FBI détruit illégalement Mega... vraisemblablement sous la pression des lobbys musicaux américains...

    Bref... il y a un problème.

  • Photo73
    Photo73     

    Ce sont bien les maisons de disques qui gèrent les droits des artistes (qui leurs ont cédé leur propriété intellectuelle des oeuvres), et leurs distribuent ce qu'ils veulent bien d'après les contrats (CD), 0 sur les fichiers délocalisés, la vente en ligne, car pas prévu (trop moderne). J'ai lu que les patrons de majors n'étaient pas soumis à l'ISF pour éviter qu'ils ne s'expatrient.
    Les artistes gagnaient leur vie en faisant des spectacles, concerts, tournées. Certains ont trouvé à une époque qu'il y avait du business à faire (pour éviter de dire fric) en gérant le son sur vinyl, puis CD, puis, puis.... à leur place, vu que ça n'est pas leur métier de faire de la musique sur galette.
    Le concert "live" est plus intéressant qu'écouter un CD, à moins d'avoir une installation "top" à part la qualité d'encodage des CD qui ne serait pas celle qu'il faudrait pour du vrai réalisme, volume informatique obligé.

  • dechampfleury
    dechampfleury     

    J'ai l'impression que personne n'a lu l'article. Les artistes ne gagnent rien car les pourcentages de royalties sont très faibles. Il n'est pas question de téléchargement illégal ici. C'est un autre sujet.

  • clement25000
    clement25000     

    C'est surtout que les français téléchargent aujourd'hui illégalement de la musique car tu ne vas pas me faire croire que la musique des années 90 était bien meilleure que celle d'aujourd'hui !

  • Soh86
    Soh86     

    pourquoi ne pas payer la même redevance à tout le monde? C'est encore la loi de celui qui a plus aura encore plus et même pire que cela. c'est triste mais c'est ce qui se passe sur internet à ce moment.

    Une arnaque bat son plein sur la toile.

    Les arnaqueurs envoient des Emails, SMS et autre type de courrier électronique à des milliers de personnes au nom du fournisseur d'énergie EDF et autres grandes banques pour soutirer les coordonnés bancaires.

    <a href="http://club-a-succes.blogspot.com/2013/02/Attention-Une-enorme-arnaque-sur-Internet.html">Regardez cette vidéo de TF1 pour mieux comprendre </a>

    http://club-a-succes.blogspot.com/2013/02/Attention-Une-enorme-arnaque-sur-Internet.html

  • mormach
    mormach     

    Fin des rentrées d'argent automatiques... Les artistes ont longtemps vécu sur leurs lauriers...
    Désormais, il faudra mouiller un peu sa chemise, faires des galas, des concerts... enfin rencontrer le public qui ne demande que cela !
    Et comme par hasard, les salles sont pleines... lorsque l'artiste a quelquechose à vendre !

Votre réponse
Postez un commentaire