En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Scanners corporels : la Cnil veut limiter les abus

Mis à jour le
Scanners corporels : la Cnil veut limiter les abus
 

L’aéroport de Roissy commence à expérimenter un portail à ondes millimétriques permettant de détecter les objets dissimulés sur les personnes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • bipdan2
    bipdan2     

    Je cite :
    "en théorie, c'est la loi de sécurité intérieure, la Loppsi, qui autorise une expérimentation de ces systèmes sur trois ans à partir de l'entrée en vigueur du texte. Or, la Loppsi est loin d'être définitivement adoptée, elle n'a été votée que par l'Assemblée nationale en première lecture, avant d'être examinée par le Sénat"

    Déja pour la suppression de la pub NS s'est fait remettre en place pour avoir appliqué la loi avant son vote et on remet ça quand même.

    Juste une question : Comment appelle-t-on un régime dont les dirigeants appliquent les lois qui les arrangent avant même leur adoption ?

    Bon j'ai bien une réponse, qui vient des mes bouquins d'histoire : le totalitarisme, il me semble. Inquiétant tout ça, non ?

  • Seb3498
    Seb3498     

    Le coup du terroriste et son slip atomique, il fallait quand même oser. Mais les gens y croient et cela aura permi de justifier un nouveau marché (plusieurs milliards de dollars tout de même !) : celui des scanners corporels.

    Car bien sûr les body scanners auraient permis la détection du slip de feu de notre ami apprenti terroriste.

    Apprenti, car il faut être vraiment naze pour ne pas aller se faire exploser tranquillement dans les WC de l'avion, mais plutot faire sa "préparation" sur son propre siège... Evidemment les voisins sont intervenus rapidement et le gamin arrêté sur le champ.

    Et depuis les drones bombardent au Yemen...

    Et depuis les cotations en bourse des sociétés de scanners corporels s'envolent et le marché est né...

    Ouvrez les yeux avant qu'il ne soit trop tard.

  • Cinquo
    Cinquo     

    Comme la peau renvoie les ondes, il suffira aux terroristes de remettre à la mode le bon vieux "plan" cher à Papillon et une fois de plus ils auront un train d'avance sur nos "chers fonctionnaires" qui nous auront fait dépenser du fric et du temps pour rien. C'est pas grave, ils y sont habitués.

  • Réaction ...
    Réaction ...     

    Oui, mais ce genre d'appareil ne permet pas de voir (si j'ai bien compris l'article) ce qui est caché à l'intérieur du corps, comme de la drgoue dans l'estomac (puisque les ondes millimétriques sont réfléchies par la peau.
    Ce ne serait pas le cas avec des rayons X, mais on ne peut en recevoir qu'une certaine dose à intervalles spécifiques, ce qui pose problème pour ceux qui prennent souvent l'avrion, ...

Votre réponse
Postez un commentaire