En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

RueDuCommerce fait condamner l'enregistreur de ses noms de domaine détournés

Le site obtient gain de cause face à un ' typosquatteur ' qui utilisait des noms de domaine proches du sien. Pour la première fois, le prestataire d'enregistrement est aussi sanctionné.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • observateur
    observateur     

    Une unité d'enregistrement commercialise ses dépôts.
    Le typosquatting consiste à s'inscrire dans le sillage d'une marque existante en jouant sur des variations orthographiques.
    Autrement dit, 1 marque notoire suscite 10 ou 15 dépôts de typosquatting.
    Certaines unités d'enregistrement américaines jouent sur cette ambigüté.
    D'un côté, elles incitent aux dépôts contrefaisants (encaissant les frais ...). Elles les favorisent et encaissent les droits pour chaque.
    D'un autre, elles se réfugient derrière une prétendue iressponsabilité totale, pour refuser toute supsension, toute collaboration dans l'attente d'une décision coûteuse.

    La plupart des unités d'enregistrement situées en Europe collaborent. Mais certaines unités américaines ën jouent hypocritement.
    Ce double jeu n'est pas normal.

    Sur un terrain un peu proche du système Adwords, Google disait il n'y a pas si longtemepos être totalement iressponsable et ne rien pouvoir y faire.
    Depuis quelques condamnations, il a trouvé un système préventif ....

  • prinjon
    prinjon     

    Je ne vois pas pourquoi le typosquattage est illégal...
    Les seuls responsables sont les fauteurs de faute...
    Moi je sais ecrire francais et si je me trompe en recherchant rueducommerce.com, je vais vite me tirer du site sur lequel je vais être redirigé...

    De cette façon, ces entreprises sur le net se donne le droit à plusieurs appellations, qui n'ont pas fait l'objet de dépôt de marque me semble t-il ?
    Où est la limite entre ressemblance et confusion ????
    reducmmerce.com est-il le même site ???
    De nos jours, si l'on voulait créer une marque, je suis certain que tout existe ou presque et que donc il n'y a plus de possiblité d'exister quand on est nouveau. Evidemment, une nouvelle marque va ressembler à une autre au niveau de la typographie...

    Voilà mon avis réfléchi...

    PS : les gens qui arrivent sur un site non demandé doivent vite en repartir, je en vois pas où est l'incidence financière ou d'image...

  • Tontonmarcel
    Tontonmarcel     

    Une ordonnance de référé ne fait pas jurisprudence, encore une fois les commentaires et les commentateurs se laissent aller à dire n'importe quoi.
    Et on aimerait bien avoir une explication des "kadors" du Forum des droits de l'internet qui passent leur temps à expliquer que tout le monde est un intermédiaire technique irresponsable sur le web.
    Comment sont-ils recrutés, ces "spécialistes" juridiques qui se trompent si souvent ?

Votre réponse
Postez un commentaire