En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Réseaux sociaux : de l'addiction à l'addition (1/5)

Mis à jour le
Réseaux sociaux : de l'addiction à l'addition (1/5)
 

Omniprésents, au point que certains n'imaginent pas passer une journée sans Twitter ou poster sur Facebook, les réseaux sociaux offrent des outils séduisants, dont l'utilisation pourrait se payer au prix fort. Premier épisode de notre feuilleton noir.

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Barbarella22
    Barbarella22     

    Très bons principes

  • qefhkezhkah
    qefhkezhkah     

    Pour masquer toute activité de navigation externe, j'utilise les extensions "https everywhere" et "Ghostery". Pour les recherches, je ne suis jamais connecté à Google, je n'utilise aucun service Google autre que le moteur de recherche crypté (encrypted.google.com). Cela limite l'intrusion de certains sites dans ma vie privée et j'encourage les gens à faire de même.

  • Bltx
    Bltx     

    Y a t-il une vie sans ces réseaux "sociaux" qui ne font rien de social ?
    Quand des gens crèvent la dale, d'autres se regardent le nombril !
    Il est où le "social" ?
    Si c'est pour être "ami" avec nardine morano, alors... Vive l'action sociale !
    Vivons !
    Mais la Vie, pas le rêve !

  • Kongking57
    Kongking57     

    Un bon article, bien intéressant, comme on aimerait en voir plus sur 01.net.
    On attend la suite avec impatience!

  • vxvxvx
    vxvxvx     

    Je ne suis pas inscrit sur Facebook, ou Twitter, ni même sut 01Net, mais une chose m'a vraiment surpris, lorsque avant et après une manif ACTA, j'ai voulu dans un premier temps voir ce qui se disait, l'itinéraire de la manif et ensuite les commentaires après la manif...

    Je ne vous explique pas, Facebook s'est comporté comme un chien au aboie, ouaf ouaf, une adresse IP qui ne figure pas dans ma liste, faut qu'il s'inscrive, tous les x commentaires que je lisais suite à la Manif, "Vous voulez pas vous inscrire", quelques commentaires plus loin, "Vous voulez pas vous inscrire", au bout d'un certain nombre de commentaires, j'en avais tellement marre de cette invitation forcée à devenir l'ami de Facebook, que j'ai laissé tombé ma lecture.

    Oui, Facebook est un ami qui vous veut du bien, mais franchement c'est typiquement le type d'ami encombrant, qu'il vaut mieux avoir loin de soi, parce qu'un chien qui vous suivrait dans la rue comme Facebook lors de ma visite se retrouverait vite avec mon pied...

  • isildur37
    isildur37     

    En réalité, en France, le droit d'auteur s'applique (théoriquement) et est inaliénable. Pour peu que l'affaire soit jugée devant un tribunal français ou européen (non anglophone) Facebook aura du mal à prouver que vous lui avez cédé les droits (même si c'est écrit dans les CGV).
    En clair ,d'après mon prof de droit, même en utilisant le service et donc approuvé les CGV, votre droit d'auteur sera toujours applicable, car vous n'aurez tiré aucune rétribution.
    Et cela sans compter sur la notoriété que vous donnerait une telle campagne : il sera plus embêtant pour la marque de vous dédommager directement que de subir les conséquences d'un post de votre part ravageant son image...

Votre réponse
Postez un commentaire