En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Reporters sans frontières défend l'anonymat sur la Toile

Reporters sans frontières défend l'anonymat sur la Toile
 

L'association s'oppose à la proposition de loi du sénateur Masson mettant fin à l'anonymat des blogueurs. Plusieurs hébergeurs de blogs montent au créneau.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • L'Amour délivre
    L'Amour délivre     

    L'anonymat est une bonne chose s'il permet à une personne de s'exprimer librement par ce biais, alors qu'elle ne pourrait le faire autrement. Il l'est moins lorsqu'il autorise "n'importe qui" à dire "n'importe quoi" à propos de "tout et de rien" ! quitte à blesser, parfois délibérément, ou pire à nuire à la personne "visée". J'ignore le contenu de cette proposition de loi, mais il me semble que, tôt ou tard, il faudra bien légiférer - intelligemment -, de telle sorte que l'anonymat soit préservé lorsqu'il mérite de l'être, et levé (plus facilement qu'aujourd'hui) lorsqu'il porte atteinte à autrui. Pour ma part, j'anime un blog littéraire depuis environ trois ans. J'ai choisi de le faire sous mon vrai nom ; j'y vois une incitation au courage (celui de ses opinions) mais aussi à la prudence et à la modération ! Tourner "sept fois sa plume dans l'encrier avant d'écrire", ou plutôt multiplier les brouillons sous word ! (Pauvre Gustave Flaubert, lorsque l'on songe aux versions successives de Madame Bovary qu'il a dû réécrire entièrement à la plume "pour les mettre au propre" !).
    Joël Bécam.
    Blog L'Amour délivre :
    http://joelbecam.blog.lemonde.fr

  • sarkomediocrite
    sarkomediocrite     

    Quand ils ne savent plus comment faire pour restreindre les libertés individuelles et publiques !



    Il faut être un peu sérieux.Lorsque des propos(écrits)tombent sous le coup de la loi comme cela est rappelé fréquemment sur la toile il est très facile d'en connaître la provenance grâce à l'adresse I.P. du bloggueur/bloggueuse(du moins du poste d'où le message est envoyé).Lever l'anonymat(l'emploi d'un pseudo) revient à restreindre considérablement la liberté d'expression sur le web ou plus exactement à détruire ce qu'il en reste.En effet la censure existe déjà.Ce n'est pas encore un phénomène massif mais c'est déjà une réalité.Lever l'anonymat c'est véritablement détruire les derniers espaces de liberté qui se réduisent comme une peau de chagrin.A quand des caméras de surveillance dans le domicile privé des gens?Quant aux malfaisants je crains que ce soit plutôt du côté d'élites dirigeantes corrompues et dangereuses qu'il faille les trouver.Ce serait peut-être une issue à la crise profonde de la démocratie française!

  • tartemuch
    tartemuch     

    Tes arguments m' ont convaincu gaspounet :D

  • dqr33
    dqr33     

    La possibilité de se défendre contre des propos injurieux, etc, est un droit inaliénable de tous les citoyens, c'est toi, moi, pas seulement que les "hommes publics" !

  • banvrai!
    banvrai!     

    "Ce que je demande personnellement c'est que tout le monde ait la liberté de dire ce qu'il pense, évidemment, mais que celui qui se sent injurié ou accusé à tort ait la liberté lui aussi de pouvoir se défendre."

    Bah oui, donc pour l'honneur d'un ou deux hommes public on va en fliquer 56 millions. C'est ce qui s'appelle l'égalité des citoyens devant la loi, ou plutôt devant les mesures de police.

  • dqr33
    dqr33     

    "Mais je trouve idiot que l'on soit obligé d'indiquer son nom, adresse, numéro de téléphone ! Ça tient pas la route ! "

    Que cela paraisse en clair sur toute intervention, c'est ça que je trouve idiot...

  • dqr33
    dqr33     

    J'ai des doutes sur l'efficacité de ces mesures quand il m'arrive de lire ici ou là des propos qui dépassent certaines limites et qui me semble jouir d'une certaine impunité !

    Concernant RSF, je ne suis évidemment pas surpris de leur position...

    Ce que je demande personnellement c'est que tout le monde ait la liberté de dire ce qu'il pense, évidemment, mais que celui qui se sent injurié ou accusé à tort ait la liberté lui aussi de pouvoir se défendre. Je n'ai pas l'impression que ce soit toujours le cas...

    Mais je trouve idiot que l'on soit obligé d'indiquer son nom, adresse, numéro de téléphone ! Ça tient pas la route !

    J'aimerais que tout intervenant sur Internet ait bien en tête que si le besoin s'en fait sentir, parce qu'il tient des propos injurieux, extrêmes, etc, il sache que l'on peut le retrouver. En tout cas, plus facilement qu'actuellement, et toujours évidemment sur une demande de la justice. En étant obligé lors des diverses inscriptions de mettre ses coordonnées exactes, ou au moins une adresse mail fiable et qui puisse être contrôlé et validée, par exemple, auprès de l'hébergeur...

    On n'a pas besoin de s'inscrire pour participer ici. C'est pour moi la porte ouverte à tous les excès. Un intervenant dépassant les bornes, s'il s'y prend bien, pourra déblatérer sur tout et n'importe quoi en toute impunité. C'est contre cela que je m'élève.

  • Choqué.
    Choqué.     

    Encore un cran de plus pour Big Brother!
    Tout savoir, tout contrôler sur tous et chacun de nous.La loi peut rester mais le politicien lui se fera foutre à la porte dans peu de temps...!

  • robin93
    robin93     

    Quatre fautes d'orthographe dans une phrase de huit mots, voilà la vraie liberté d'expression sur le net!

  • gaspounet
    gaspounet     

    Ouaip !

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire