En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Rapport sanitaire sur les ondes : les militants déçus, les opérateurs rassurés

Mis à jour le
Le rapport de l'Anses fait polémique.
 
Le rapport de l'Anses fait polémique. - Le rapport de l'Anses fait polémique.

L’association Robin des Toits juge le nouveau rapport de l’Anses « plus politique que scientifique ». De leurs côtés, les opérateurs cachent leur joie et « prennent acte » des conclusions de l'agence sanitaire.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • pluloin Lanten
    pluloin Lanten     

    ces experts sont vraiment des amateurs ou des faussaires selon eux, il ne faut pas diminuer la limite de 61V/m qui protège du seul risque thermique alors que selon l'ICNIRP auteur de cette limite elle ne protège pas des risques de dysfonctionnement des dispositifs médicaux électronique et que la doc de ceux ci ainsi que la norme IEC60601-1-2 écrivent noir sur blanc que 3V/m ne doit pas être dépassé dans les lieux ou ils sont utilisés. rapport dignes de ceux de l'amiante ou du médiator!

    Comparer 3 et 61 c'est programme de 5 e au college!!!

  • Lennart
    Lennart     

    car comme dit Moustic de Groland (C+) : "Un smartphone c'est comme un deuxième cerveau ...mais qui vide le premier". :))

Votre réponse
Postez un commentaire