En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Radio numérique : et encore une mission, une...

Radio numérique : et encore une mission, une...
 

Le ministère de la Culture confie à David Kessler, ex-président de France Culture, une mission sur l'avenir du média. Un dossier englué depuis des années.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • RNT
    RNT     

    @alex_r, rien n'empêchera d'écouter la rnt sur des récepteurs simples, ils existeront. Quant à la couverture du territoire, elle ne se fera pas du jour au lendemain mais sera de toute façon
    meilleure que la FM. Pour la parenthèse avec la TNT sur le qualitatif, évidemment que ça n'a strictement rien apporté : 2 chaînes d'info, France 5 en continu, Taratata sur France 4 qui n'aurait jamais revu le jour sans la TNT, 1 chaîne pour enfants qui n'est pas forcément niaise, 1 chaîne parlementaire avec des débats et reportages, etc. C'est donc vraiment d'un bénéfice nul pour les téléspectateurs.
    @alex et req.........., la webradio va se trouver confrontée au problème du "tuyau" internet qui va finir par poser problème, notamment en mobilité car le retour des quotas de téléchargement n'est pas forcément si utopique que cela tant que le fameux "tuyau" ne grossira pas (déjà appliqué dans d'autres pays). Tuyau qui est fourni par, ne l'oublions pas, des prestataires privés. Indépendantes les assos sur le net oui, pour l'instant et tant qu'elle pourront payer l'accès à ce tuyau car rappelons-le chaque auditeur internaute connecté a un coût pour la webradio.
    @guimo, je renvoie ta remarque sur les données associées et sur l'idiotie de leur existence à l'utilisation qu'en font justement les webradios et aux remarques ci-dessus pour les webradios. A noter que je n'ai absolument rien contre les webradios, bien au contraire mais ne tabler que sur ce mode de diffusion est loin d'être si idyllique que ça.
    @bridage, on sait ce qu'il est advenu des drm sur les mp3, ils ont quasiment disparu preuve qu'on ne peut pas tout verrouiller. Et les émissions telechargeables en podcast sur les sites des radios elles-mêmes prouvent le contraire. Il n'est en outre pas forcément si compliqué d'enregistrer un flux audio de façon analogique (vous avez par exemple des hp avec une prise casque ?)
    @bipdan2, je vous renvoie à votre mauvaise foi : la RNT permet de multiplier les flux sur les émetteurs et de faire entrer des nouvelles stations qui soit n'existaient pas soit étaient peu diffusées. Et je rappelle car apparemment tout le monde critique mais personne ne sait qu'une grande partie de ces nouveaux entrants milite pour étendre le format retenu qui est c'est tout à fait vrai assez exotique au dab qui permet (à vérifier) de doubler le nombre de flux par émetteur et par conséquent d'apporter une offre encore plus riche. Et par conséquent aussi de diminuer le coût de diffusion ce qui serait plus favorable aussi aux assos.
    @u=ri et vvd, voir remarque ci-dessus et cette nouvelle mission est justement le moyen de faire le point y compris sur la norme. Ok ça aurait pu être fait avant mais c'est déjà mieux que de pas vouloir en bouger.
    Bref, la RNT sera une très bonne chose si elle est bien faite et elle n'empêchera pas les autres technologies d'exister à ses côtés. Donc oui je suis encore pour !

  • Mauchrist
    Mauchrist     

    Il est vrai que la radio doit rester un moyen simple d'utilisation pour écouter des infos ou autres.
    Pas besoin d'avoir un affichage qui donne le nom de la radio, qui parle, le nom du chanteur, etc. Et, des images seront présentent sur le poste RNT ! Ils réinventent a TV !
    Sans vouloir revenir au poste à galène, qu'ils nous laissent les GO et FM ! POINT !

  • vvd
    vvd     

    Il faudra sans doute venir acheter une radio numérique en France, parce que j'ai bien l'impression que les postes Suisses ne seront pas compatibles, avec la norme Française et vice versa ?

    C'est beau le progrès, vu des grottes Suisses qui truffent vos montagnes ?

  • Guimo
    Guimo     

    JE suis 100% d'accord avec toi. Fini la radio de papa, vive les Webradios avec des flots continus de musique, des radios sans chansons française etc. Ca c'est une technologie du futur.

    Ce n'est pas en perfectionnant la bougie qu'on a inventé l'ampoule éléctrique. De même, le futur de la radio ne s'appelle pas RNT ou DAB (qui reste un echec relatif partout) mais Podcasts à emmener avec soi, et webradios.

  • PHFG
    PHFG     

    Cela marche super bien en Suisse.
    Comment peut-on être contre cette nouvelle technologie (déjà adoptée dans de nombreux autres pays) ?
    Personne n'a refusé la haute définition ou la TNT en matière de transmission télévisuelle; l'E-mail a remplacé le TELEX et le téléphone les signaux de fumée !
    CELA S'APPELLE LE PROGRES.
    Amicalement à tous les hommes de Cromagnon.
    Pierre-Henry F. GILLIAND (67 ans)

  • bipdan2
    bipdan2     

    Le passage au numérique va couler nombre de radio associative qui ne pourront plus avoir les moyens d'émettre simplement. Ce sera au contraire l'hécatombe pour toutes les petits radio locales.

    Concernant le renouvellement du parc, il y a aura déja un coup non négligeable pour remplacer les nombreux récepteurs a transistor, qui marchent encore et pourrait tenir quasi indéfiniment.
    De plus ce type de récepteur ne consomme quasiment rien ce qui ne sera pas le cas des récepteurs numériques forcément bien plus gourmands.

    Ensuite il faudra recycler un quantité astronomique d'appareil fonctionnant et mis au rebut forcé.

    Tout ça pour quoi ? Avoir plus d'infos sur l'écran du poste radio. Il y a déja le RDS pour ça et qui reste sous exploitée en france.

    Si la TNT a été la possibilité de développer la télévision, il n'en sera pas de meme pour la radio. la TV libre n'existait pas et la TNT fut effectivement une possibilité pour certains de faire la TV a moindre cout, mais c'est bien l'inverse qui va se produire pour la radio. Affirmer le contraire tient soit à la mauvaise compréhension de la comparaison entre la radio et la TV, soit de la mauvaise foi.

    Au dela de ça, nous avons quelque chose qui fonctionne bien, alors nul besoin de forcer tout le monde a machine arrière dans un gachis énorme pour simplement remplacer l'existant par une solution plus complexe et plus cher pour créer de la consommation qui ne profite nullement aux auditeurs.

  • Mauchrist
    Mauchrist     

    Il y a aussi que les radios associatives ne pourront pas toutes suivent !

    Beaucoup n'auront pas les moyens de passer par une régie et comme cela ne pourra pas se faire autrement... n'est-ce pas le moyen de faire le ménage parmi elles ? Surtout celle qui déplaît !

  • bdsfbsb
    bdsfbsb     

    "Je suis contre le fait que cela s'accompagne d'un arrêt définitif du mode analogique"

    Je suis d'accord, le problème ce n'est pas RNT ou pas, c'est le choix, qu'on aura évidemment pas.

    Cela sera comme pour la TNT, soit on s'équipe, soit on a plus rien.

    Et puis pour @RNT les téléphones portables chacun choisi de le changer ou pas, en ce qui me concerne, j'ai fait le choix de m'en passer.

    Alors, il n'est pas question d'accepter la suppression même à longue échéance de la radio analogique, pour que d'autres puissent vendre du matériel et aussi pourquoi pas, brider les possibilités d'enregistrement de la radio parce qu'elle serait devenue numérique.

    Impossible ? le bridage du numérique ? Si le but c'était cela en fin de compte, dans le futur pour la TNT, RNT, il faudra payer pour avoir le droit d'enregistrer ? Avec tout ce qui se passe actuellement sur les pseudo "droits" d'auteur, il n'y a qu'un pas que ces vampires, parasites, etc.. seraient sans doute prêt à franchir, histoire de nous extorquer, encore plus d'argent qu'avec l'analogique.

    PS: Avec une K7 VHS il était possible de transférer n'importe quelle émission enregistrée de la TV d'un magnétoscope vers un autre, bizarrement avec certains enregistreurs numériques, cela n'est plus possible, parce que enregistré avec des formats propriétaires.... Alors pour la RNT que pensez vous qui se passera...

  • profene1
    profene1     

    pourquoi encore un rapport alors qu'il y en déjà plein les tiroirs sur le même sujet ou tous les enjeux sont décrit en long et en large.il faut décider et arrêter de discuter.encore de l'argent distribué aux copains, pendant ce temps le président veut nous faire croire que les ministres vont se serrer la ceinture alors qu'il font exactement tout le contraire.si ça pète faudra pas qu'ils pleurent il sont prévenus.

  • u=ri
    u=ri     

    Encore une fois grâce à nos énarques et certains responsables politiques la France se vautre dans une incompétence technologique rare unique en son genre. On considère que le reste du monde est tellement nul que l'on veut toujours faire mieux. en réalité c'est nous qui sommes nuls.
    PAL / SECAM (en son temps), DAB, RNT et plein d'autres technologies, même gabegie.
    Le DAB est présent presque partout en Europe et fonctionne bien, et bien en France Non on est plus intelligent. On à sorti la TNT qui est un succès, avec des possibilités de passer des canaux son pour de la radio et bien Non ! on nous pond une norme ultra chère pour faire passer de la vidéo et télé sur la radio numérique. C'est le monde à l'envers.
    Autre exemple, dans d'autres domaines plus spécialisés; certaines fréquences utilisées par exemple par les radioamateurs ont été libérées dans toute l'europe. et bien en France Non ! nous avons ratifié les mêmes libérations de fréquences mais nos hauts fonctionnaires depuis deux ou trois ans n'ont pas trouvé le temps de faire signer le décret pour rendre actif ces changements. y pas que dans le foot que l'on est la risée.
    La France reste la France championne des 35h mais surement pas de l'avance et du dynamisme technologique. Nul archi nul.
    Je ne suis même pas sûr que la haute administration indéboulonnable qui gère dans un autre monde ces problèmes se rende compte de son comportement.

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire