En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Quand les webmails clonent les suites bureautiques

Quand les webmails clonent les suites bureautiques
 

Les services qu'offrent Google, Yahoo! et MSN sont en pleine recomposition. Ils ressembleront bientôt à des applications locales.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Belzebuth_2
    Belzebuth_2     

    du passage au (très)haut-débit pour le citoyen, pouvoir avoir des "tuyaux" assez gros pour permettre de faire passer de la vidéo on-demand, et pouvoir nous louer des services, plutôt que d'acheter des biens. Bref, rien d'humaniste dans cette démarche, et je pense que 512kb suffisent amplement pour lire ses mails et surfer (sauf sur des sites très "lourds", mais ça, c'est leur problème)

  • PseudoUnique
    PseudoUnique     

    > est que dans le futur, on ne sera même plus "propriétaire" des applications qu'on utilisera

    Oui, c'est très effectivement la stratégie que cherchent à développer pas mal d'éditeurs logiciels tels que Microsoft (ça fait des années qu'ils y pensent). ça leur permettrait de lutter contre le piratage par le même coup.
    Personnellement, je n'aime pas du tout l'idée d'être locataire des logiciels que j'utilise - ni de la musique que j'écoute ou de des films que je regarde. La stratégie de l'abonnement (plutôt que l'achat pur et dur) est en effet également développée par les vendeurs/loueurs de musique (et bientôt de films) en ligne (tous les gens intéressés par des questions de droit d'auteur/propriété intellectuelle, en fait)
    De mon point de vue, ça représente un net recul des droits du consommateur :/
    Car on n'est jamais sûr que ce qui est disponible aujours'hui à la location le sera encore demain! (sans même parler des évolutions possibles du prix et des conditions d'utilisation de la chose, pas forcément en notre faveur. Un contrat qui se réécrit au fur à mesure, non, merci bien)

  • Belzebuth_2
    Belzebuth_2     

    est que dans le futur, on ne sera même plus "propriétaire" des applications qu'on utilisera, quant à taper un document ou rédiger un rapport comptable sur un serveur étranger, bonjour la sécurité et la confidentialité... Si ça transite par le réseau, c'est "sniffable" (+ Echelon), et l'espionnage économique va être poussé à l'extrême.

  • DXL
    DXL     

    S'agit-il de simples innovations technologiques (bien que jouer avec du DHTML ne soit pas nouveau) destinees a optimiser l'ergonomie de l'interface ou d'un premier pas vers les applications en mode ASP ?

Votre réponse
Postez un commentaire